Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

16 juillet 2019

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

Bouger pour lutter contre le cancer du sein

La Virée rose 2019

Virée rose 2019

©(Photo gracieuseté)

Sylvie Hamelin et son équipe lors de l’édition 2018.

COMMUNAUTAIRE. Depuis le 1er mai et jusqu’au 29 septembre se déroule au Québec la Virée rose dont l’objectif est d’amasser des fonds pour la Fondation québécoise du cancer du sein. Pour une deuxième année consécutive, Sylvie Hamelin, une survivante du cancer, y participe avec son équipe. Son objectif, faire avancer la lutte contre le cancer un petit geste à la fois.  

« Lorsqu’on apprend qu’on est atteint d’un cancer, on tombe carrément sur le dos. On est dans la brume et même dans le déni. Mais on finit par se relever et on affronte la situation » indique Mme Hamelin. C’était il y a 10 ans, à l’été 2008, la Joliettaine, mère de trois enfants et infirmière au CHDL, recevait un diagnostic de cancer du sein. Décelé tôt, le cancer a pu rapidement être contenu. À peine 5 jours après le diagnostic, Sylvie est entrée en chirurgie. Un long processus de traitements et de chimiothérapie s’en est suivi et s’est étalé sur près de deux ans. « Ç’a été une longue et difficile aventure, mais c’était important pour moi de rester positive tout au long de la guérison ».  

Sylvie a ainsi vaincu le cancer, mais comme elle le souligne, on n’est jamais totalement guéri du cancer du sein et personne n’est à l’abri d’une récidive. « C’est sûr que dès que j’ai une douleur quelque part, je pense à ça et la crainte du cancer refait surface, mais dans ma tête et mon cœur, je sais que je suis guérie. » 

Un engagement soutenu  

Depuis sa guérison, Sylvie a consacré beaucoup de temps à l’implication pour la cause du cancer. En plus de participer annuellement au Relais pour la vie, elle a organisé en 2013 un spectacle-bénéfice dont les fonds amassés ont été remis au département d’oncologie du CISSS Lanaudière.  

Nouvellement retraitée, Sylvie a décidé de relever de nouveaux défis et depuis l’an dernier, elle participe à la Virée rose. Cet événement, organisé par la Fondation du cancer du sein du Québec, consiste à amasser des fonds tout en faisant de l’activité physique. « J’ai tout de suite aimé le concept. Je trouve que c’est une bonne chose de s’impliquer dans la lutte contre le cancer tout en favorisant les activités physiques. » L’an dernier, avec son équipe, Sylvie a parcouru 50 km. Cette année, avec une équipe d’une vingtaine de membres, elle souhaite parcourir 250 km. « Comme je le dis souvent, seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin. Chacun de nos gestes compte. »  

Les équipes inscrites ont du 1er mai au 29 septembre pour réaliser leur objectif et amasser des fonds. Que ce soit de la course, du vélo ou de la nage, toute forme d’activité physique ou de sport compte. L’événement qui en est à sa deuxième édition cette année a pour objectif de totaliser 185 625 km et d’amasser 260 000$. Jusqu’à maintenant, près de 42 000$ ont été amassés.  

Pour plus d’information sur la Virée rose : https://don.rubanrose.org/campagnes-de-financement/viree-rose-15

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média