Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 juin 2019

Steven Lafortune - slafortune@lexismedia.ca

Techno Diesel à Barcelone

Techno Diesel

©(Photo L'Action - Steven Lafortune)

Caroline Thuot et Vincent Breault s’envoleront vers Barcelone pour participer à l’ITMA 2019, l’une des plus imposantes foires internationales de technologie manufacturière.

ENTREPRENEURIAT. La présidente et directrice générale de Techno Diesel, Caroline Thuot, s’envolera vers Barcelone du 20 au 26 juin pour participer à l’ITMA, la plus grande foire internationale de technologie manufacturière.

Plus d’une trentaine d’entreprises et d’organisations des secteurs du textile et du vêtement se sont mobilisées afin de prendre part à cette mission spéciale. Cette dernière leur permettra de découvrir les plus récentes avancées technologiques en la matière. 

L’ITMA représente plus de 1600 exposants et 120 000 visiteurs provenant des quatre coins de la planète. Pour Mme Thuot, il s’agit d’une opportunité sans précédent, elle qui désire amener Technoflex, un secteur d’activité de Techno Diesel spécialisé dans la fabrication de toiles pour camion-remorque, à un niveau supérieur. 

Lors de son passage au Fira Barcelona Gran Via, deux objectifs sont bien précis, le premier étant l’automatisation. « On est à la recherche de méthodes d’optimisation. Pour le moment, tout se fait de manière artisanale, mais on veut passer à la phase manufacturière. On est à regarder quels types d’équipements on peut acheter pour confectionner à plus grande échelle et de façon efficace, tout en soutenant notre croissance », a-t-elle expliqué. 

Le second volet se retrouve dans l’innovation de son produit. Pour l’instant, l’entreprise familiale confectionne deux types de toile. La première, étanche, se retrouve sur les remorques à plateaux transportant, notamment, du bois ou de l’acier. Quant à la deuxième, elle se retrouve sur les bennes afin de recouvrir des matières volatiles, par exemple le sable ou le gravier. 

« On est convaincus d’être en mesure de transformer le marché avec un produit différent de ce qui est utilisé depuis les 50 dernières années. Nos clients nous parlent : ils désirent obtenir un produit moins lourd et imperméable. Ainsi, on est capable de sortir des paramètres et de réfléchir autrement », a-t-elle indiqué. 

Mme Thuot espère s’inspirer des techniques ainsi que des matières requises à la fabrication de toiles pour revenir au pays avec une foule d’idées, qu’elle pourra ensuite transposer à l’entreprise. Pour l’occasion, elle sera accompagnée par son directeur du développement des affaires au sein de Technoflex, Vincent Breault. 

« Le but à Barcelone est de dénicher des gens qui détiennent des solutions d’automatisation et de nouvelles innovations en termes de tissu dans l’optique d’accommoder les chauffeurs qui manipulent les toiles imperméables. On désire trouver des moyens pour les alléger », a-t-il ajouté. 

D’un même souffle, il souligne que Technoflex souhaite quintupler leur chiffre d’affaires d’ici les cinq prochaines années. 

Né d’une requête

Depuis les débuts de Techno Diesel il y a 42 ans en 1977, un détail fait la différence et la vocation de l’entreprise : répondre au besoin des clients, peu importe lequel. D’un centre de réparation de camions, différents services se sont ajoutés, par exemple la vente de pièces ainsi que la réparation de remorques. 

« À la blague, je me plais à dire que la seule réponse que mon père sait donner à une question, c’est oui! », s’est exclamée Caroline Thuot.  

Il y a cinq ans, un client a lancé banalement qu’il serait bien pour la compagnie joliettaine d’engager une couturière pour réparer les toiles endommagées. Une idée qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Technoflex est ainsi née de cette requête. 

Au départ, Technoflex était situé sur le boulevard de l’Industrie à Joliette, afin de réaliser des tests. C’est lors de la phase d’agrandissement de Techno Diesel en 2016 que les opérations se sont retrouvées au deuxième étage du second bâtiment de l’entreprise familiale sur le Chemin des Prairies.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média