Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

08 juin 2019

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Des rêves à la réalité pour l’inclusion sociale

©(Photo- Mélissa Blouin)

Pascal Parent de la troupe Avatar, Lysianne Panagis, Nathalie Marcotte et Pierre Lafontaine.

INCLUSION. Près de 175 personness étaient rassemblées au Château Joliette le 29 mai dernier pour le symposium régional « L’inclusion en actions». Cet événement, qui terminait une grande démarche de la Table de concertation régionale des associations de personnes handicapées de Lanaudière (TCRAPHL), avait pour objectif de cibler des actions concrètes favorisant l’inclusion sociale. 

En effet, depuis l’automne, trois symposiums se sont déroulés dans les différentes MRC de Lanaudière. Au cœur de ceux-ci, plusieurs idées ont été lancées afin de rêver l’inclusion, et ce, au sens large. Puis, ces démarches ont convergé vers un grand symposium régional qui visait à transformer ces idées en actions concrètes.  

« La démarche était ambitieuse, nous sommes habitués de rêver, mais de traduire cela en actions était le grand défi. Nous avons réussi et nous avons pu mettre en ligne des actions qui permettent aux gens de s’engager», a expliqué l’agent de concertation à la TCRAPHL et responsable de l’organisation de ces événements, Pierre Lafontaine.   

Cette grande démarche sur l’inclusion, qui a englobé des symposiums locaux et un grand régional, est une première au Québec. « Plusieurs personnes d’organisations nationales sont venues et ont mentionné qu’ils devaient absolument reprendre l’idée. Souvent on va parler de transport, d’adaptation physique, mais d’englober l’inclusion de façon large était une première», a ajouté M. Lafontaine.  

Le symposium régional a débuté par une courte vidéo du premier ministre, François Legault. Puis, en ouverture, Normand Boucher, sociologue et politologue, a renseigné les participants sur les enjeux de la citoyenneté des personnes ayant des incapacités dans une société inclusive. 

La troupe de théâtre AVATAR a ensuite assuré l’animation. Sous forme de théâtre et de forum d’intervention citoyen, les participants ont été invités à déterminer des actions concrètes permettant de faire de Lanaudière une région plus inclusive.  

Ces démarches ont donné lieu à l’émergence d’un engagement régional que toute la population est invitée à signer sur Internet. « En tant que signataire, jamais je ne feindrai de ne pas avoir vu ou entendu une situation d’exclusion. Je me considère maintenant comme un agent de changement social et d’inclusion. En ce sens, je me reconnais la responsabilité de diffuser et de favoriser l’adhésion d’autres personnes à cet engagement», peut-on lire sur celui-ci.  

En date du 3 juin, 162 signatures avait été récoltées. L’objectif de M. Lafontaine est d’en récolter au moins 1000 dans la prochaine année. « Peu importe la région, tous sont invités à le signer, car l’inclusion ça touche tout le monde. Cette démarche a été initiée par la TCRAPHL, mais l’inclusion n’est pas réservée qu’au secteur des personnes handicapées. L’inclusion sociale est d’abord une question d’attitude qui permet de tenir compte des besoins de tout le monde.»  

Il souhaite aussi que d’autres régions s’inspirent de cette initiative. « Le jour où on aura un seuil critique de signatures, ce sera plus facile de se présenter chez un politicien ou de demander quelque chose à un député avec 1000 personnes derrière toi. » 

D’ailleurs, une grande mobilisation et entraide ont été observés lors du symposium régional où plusieurs maires, conseillers municipaux et agents de loisirs étaient présents. « L’objectif était d’arrêter de dénoncer, car on le sait que ça va mal, mais de se demander qu’est-ce qu’on peut faire pour que ça aille mieux ? Je suis persuadé que ça va donner des fruits, mais il faut être patients», a terminé M. Lafontaine.  

L’engagement est disponible en ligne sur le site web www.lanaudiereinclusive.org

©(Photo gracieuseté)

Près de 175 personnes ont participé au symposium régional.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média