Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

16 avril 2019

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Gilbert Boulet présente Nomade des cœurs

Gilbert Boulet

©Photo Élise Brouillette - L'Action

Gilbert Boulet et son premier recueil, Nomade des cœurs suivi de Brise sur le Sahara.

CULTURE. Gilbert Boulet, animateur culturel bien connu pour avoir œuvré pendant plus de 30 ans au Cégep à Joliette, convie le public au vernissage de son projet Nomade des cœurs, le 22 avril, à 14 h, au Centre des arts et des loisirs Alain-Larue de Notre-Dame-des-Prairies.

Gilbert Boulet a, entre autres, occupé la présidence de Cégeps en spectacle national, du Conseil de la culture de Lanaudière, de Québec-France Lanaudière et de la Société nationale des Québécois et des Québécoises. Il occupe toujours la coordination du Cinérépertoire. Il a exposé au Québec, au Musée d’art contemporain de Montréal et en France.

En entrevue avec L’Action, Gilbert Boulet explique que son dernier projet artistique datait d’il y a longtemps. « Les dernières années, je mettais plus mon énergie pour que les autres créent [au Cégep]. » Bon nombre de gens découvriront donc une nouvelle facette de sa personnalité.

Le 15 avril, Gilbert a eu 70 ans. Pour l’occasion, il a voulu se lancer un défi, faire quelque chose de grand! « Je me suis dit : secoue-toi », confie-t-il avec humour.

Il a donc décidé de donner naissance au projet Nomade des cœurs. Ce dernier se veut un recueil autoédité de 15 nouvelles qui a inspiré la création d’autant de toiles. Chaque nouvelle s’articule autour d’une phrase reliée à une personne qui constitue le personnage central de la nouvelle.

Gilbert Boulet raconte avoir débuté le projet il y a trois ans. C’est aussi le premier livre qu’il publie. « Ce fut plus difficile que je ne le croyais », avoue-t-il.

Dans la seconde partie du livre, Brise sur le Sahara, l’auteur propose une chronique de voyage à propos de son aventure en Algérie.

Il mentionne qu’enfant, après avoir lu la bande dessinée Le Crabe aux pinces d’or de Tintin, voir le désert est devenu le rêve de sa vie, une obsession. Grâce à un ami photographe, Alain Bordes, en 1990, ce désir est devenu réalité.

« Ce fut une vraie expédition, on a visité les trois déserts, c’était comme j’en rêvais. »

Il a donc décidé de partager ce qu’il a vécu, ce choc des cultures, la visite des villages, les repas hallucinants, les paysages à couper le souffle…

Soulignons que le recueil est en dépôt dans les librairies de Joliette. L’exposition à Notre-Dame-des-Prairies se poursuivra jusqu’au 4 mai.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média