Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

04 avril 2019

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Un premier polar pour Paul Gouin

Paul Gouin

©Photo Élise Brouillette - L'Action

Paul Gouin.

LITTÉRATURE. Paul Gouin, résident de Notre-Dame-des-Prairies, vient de publier, en février dernier, son premier polar intitulé Le sang des roses noires.

Paul Gouin est né dans un petit village en Charente maritime. Il a grandi au sein d’une famille de 11 enfants. Adulte, il choisit le métier de plâtrier. Il est marié et père de trois enfants.

Une opportunité l’amène à émigrer aux États-Unis puis ensuite au Canada. Il arrive au pays en 1987. Il a été embauché par Postes Canada en 1995 et demeure dans la région de Joliette depuis 1996.

En entrevue avec L’Action, il raconte qu’une maladie cardiaque l’a contraint à arrêter de travailler. Il s’est mis à écrire. Pour lui, l’écriture ne fut rien de moins qu’une seconde chance.

« J’avais plein de rêves, comme celui d’acheter un voilier et de partir sur les mers. Ma femme m’a dit : pourquoi tu n’écrirais pas sur ce que tu avais envie de faire. »

L’auteur souligne que Gouin est le nom de jeune fille de sa mère, qui était une passionnée d’écriture et de lecture. « L’écriture sommeillait en moi, dans un coin de mon esprit, elle n’avait juste pas encore réussi à faire surface. »

Le premier livre qu’il a écrit à la suite des encouragements de sa femme, « Un océan de rêves », devrait paraître cet automne. Il mènera le lecteur de Berthierville aux Açores et aux Caraïbes. Si les personnages sont fictifs, tous les lieux visités sont bien réels.

« Cet ouvrage m’a demandé énormément de recherches. »

Toutefois, entretemps, les lecteurs pourront découvrir Le sang des roses noires, son premier ouvrage à être publié.

L’auteur précise que le livre a été édité en France. Cependant, des pourparlers sont en cours pour une distribution québécoise. Il est possible de se le procurer via bookelis.com.

Le polar raconte l’histoire du commissaire Paul Masson de la Police Judiciaire de Lyon qui vient de prendre sa retraite à 57 ans et à qui on demande de devenir consultant sur une enquête concernant des enlèvements de jeunes filles.

L’auteur précise que l’inspiration pour ce suspens lui est venue d’une rencontre avec un policier de Saint-Ambroise-de-Kildare. « Je voulais créer un personnage attachant, que tous aimeraient avoir comme ami. »

Paul Gouin planche aussi sur un autre polar, Mortel complot, qui devrait paraître dans un an.

« Au début, je ne réalisais pas ce qui m’arrivait, mentionne-t-il à propos du lancement de son premier livre, mais j’ai fait ce que j’aime et ce que je souhaite, c’est que les gens me lisent et aient du plaisir à le faire. J’ai réussi à faire quelque chose qu’il y a 30 ans, je n’aurais jamais cru possible. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média