Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

28 mars 2019

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Louise Lapointe : La Voix lui a donné des ailes

Louise Lapointe lors de son duel avec Colin Moore.

MUSIQUE. Louise Lapointe, de Rawdon, a livré tout un duel à Colin Moore à La Voix, le dimanche 24 mars. Même si c’est finalement son acolyte que le coach Éric Lapointe a choisi de garder dans son équipe, elle ne regrette rien, bien au contraire. Elle affirme que participer à l’émission lui a tout simplement donné des ailes.

Lors du duel, Louise et Colin ont interprété la chanson Don’t let the sun go down on me. Éric Lapointe a déclaré : « Je n’ai pas eu grand-chose à faire sauf proposer une chanson et le talent a fait le reste. » 

Louise Lapointe, âgée de 55 ans, a complété un baccalauréat en piano concentration Interprétation. « Ce que je voulais au départ, c’est devenir pianiste de concert », explique-t-elle en entrevue avec L’Action.  

Son second instrument était le chant classique. 

Elle raconte qu’elle nourrissait aussi le désir d’être chanteuse. Elle chantait dans les karaokés, acceptait de petits contrats…Chaque fois qu’elle écoutait les émissions comme Star Académie ou La Voix, elle rêvait d’y être. Elle a récemment intégré un band. « J’ai mis toute mon énergie sur ma voix. Ma voix s’est mise à changer. Mes performances étaient plus rock et blues. C’est un style qui m’allait. » 

En compagnie de son père, Réjean Lapointe, qui a aujourd’hui 85 ans, elle a déjà auditionné à La Voix, la première année. Elle affirme que le « timing » n’y était pas. 

Cette année, son mari Normand, qui l’entend chanter à la maison, voulait absolument qu’elle auditionne. La veille des préauditions, sa nièce Marie-Pierre lui a envoyé un texto l’encourageant à y aller. « Je me suis mise à réfléchir à pourquoi j’irais, à ce que ça m’apporterait, à comment je vivrais un refus, une élimination… » 

Elle a finalement décidé de tenter sa chance pour la visibilité et l’expérience.  

« J’ai passé les trois premières étapes puis j’ai reçu l’appel qui était positif. À ce moment-là, c’est comme si je n’étais plus là, dans ma tête. J’étais absente. Ma tête c’était comme une autoroute qui tournait et je suis demeurée dans cet état pendant quatre mois. » 

« J’étais fébrile, angoissée, excitée, confiante, et puis je doutais, et puis j’y croyais. Je pensais constamment à ça. Je chantais dans ma tête. Je me réveillais en chantant. Je suis quelqu’un de très perfectionniste. J’ai écouté des centaines de chansons en pensant au choix que je devais faire. J’ai écouté toutes les chansons qui ont passé les années précédentes… » 

Pour les auditions à l’aveugle, elle a d’abord proposé Whole lotta love de Led Zeppelin, qui a été refusée en raison des droits d’auteurs. Son second choix était Save me de Danielle Nicole.  

« Ça s’est très bien passé », affirme l’artiste. Elle a intégré l’équipe d’Éric Lapointe. « Je m’en allais là pour être avec lui ! » 

Elle souligne que cette chanson revêtait un sens très particulier pour elle. Louise Lapointe souffre d’importantes douleurs physiques et de fatigue chronique depuis bientôt six ans qui l’empêchent de pratiquer son métier d’enseignante en musique et de professeure de piano. Toutefois, depuis l’an dernier, elle arrive à chanter, mais pour se faire, elle doit passer le reste du temps à se reposer. Elle confie que ce choix lui a permis de reprendre goût à la vie, elle qui a songé au suicide à plusieurs reprises. 

Sa participation à La Voix l’a tout simplement faire vivre sur un nuage. Elle salue la présence de son père, qu’on a pu voir chanter en coulisses lors des auditions à l’aveugle, et le support de son mari. 

Louise Lapointe a eu un immense coup de cœur pour la production de La Voix. « Ce sont des gens passionnés, ils s’occupent de nous, sont patients et font en sorte qu’on vive la meilleure expérience possible. » 

Pour elle, les liens noués avec les autres candidats sont aussi très intenses. « On partageait la même passion, le même stress, après une heure à être assis dans la même salle, c’est comme si un cordon nous unissait tous. J’ai fait de belles rencontres et il y aura assurément des collaborations futures. » 

Louise mentionne d’ailleurs qu’il y a un grand support post-aventure entre les candidats qui s’entraident notamment lorsque l’un d’entre eux reçoit des propos haineux. 

« L’aventure fut très intense émotionnellement et j’ai mis tout mon cœur à me préparer et à performer du mieux que j’ai pu. » 

Elle déclare que sa rencontre avec son adversaire au duel, Colin Moore, fut très significative. « Je suis contente d’avoir partagé la scène avec lui. Je n’ai pas eu peur. Je me suis dit que ça allait juste être écoeurant. On a eu du fun ! Ce qui me fait le plus de peine, c’est d’avoir quitté toute cette belle énergie là. J’aurais aimé faire les prochains spectacles. » 

Toutefois, La Voix l’a convaincue qu’elle était faite pour ce métier. 

« J’ai le feu de la scène. Cela m’a donné du courage et de la force. De la détermination à prouver que je ne suis pas dépassée et trop vieille. » 

Louise est d’ailleurs en train de composer et de travailler sur un projet d’album. « Je suis très inspirée en ce moment et je suis heureuse et c’est grâce à l’homme de ma vie. » 

Le public pourra voir Louise Lapointe en spectacle cet été à La Lanterne de Rawdon à l’occasion d’un vendredi soir blues et rock et de deux dimanches après-midi aux couleurs country américain, blues et soft rock. 

L’artiste souhaiterait finalement monter un spectacle à la salle le Memphis de Trois-Rivières.  

Louise Lapointe

©Photo gracieuseté – OSA IMAGES et TVA - L'Action

Louise Lapointe lors de son duel avec Colin Moore.

Louise Lapointe

©Photo gracieuseté – OSA IMAGES et TVA - L'Action

Louise Lapointe.

Commentaires

30 mars 2019

France aube

Lache pas Louise, continue tu en vaux la peine.

30 mars 2019

diane vachon

Je t'admire beaucoup d'avoir été au bout de ton rêve à 55ans. J'irai t'entendre à la Lanterne c'est certain.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média