Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 mars 2019

Communiqué L'Action - infolanaudiere@lexismedia.ca

La FQM dévoile sa Politique d’égalité et de parité entre les femmes et les hommes

Fédération québécoise des municipalités

Saint-Félix-de-Valois

©(Photo gracieuseté)

La mairesse de Saint-Félix-de-Valois, Audrey Boisjoly, accompagnée de la ministre responsable de la condition féminine, Isabelle Charest. 

ACTUALITÉ. Le 8 mars dernier, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Audrey Boisjoly, présidente du Comité femmes et politique municipale de la FQM et mairesse de Saint-Félix-de-Valois, accompagnée de la ministre responsable de la condition féminine, Isabelle Charest, ont procédé au dévoilement de la politique d’égalité et de parité de la Fédération. 

« Les femmes ont depuis toujours contribué de façon significative à la société québécoise. Il nous faut cependant accroître leur présence au sein des instances municipales. Je suis convaincue que notre Politique permettra de mieux sensibiliser et outiller les municipalités et les MRC dans leurs démarches. Je les invite d’ailleurs à s’inspirer de celle que nous avons rendue publique ce matin pour l’adapter à leur milieu. C’est entre autres par l’établissement d’une zone paritaire que nous pourrons encore mieux répondre aux attentes de la population et réellement en être le reflet », a indiqué Mme Boisjoly. 

La Politique comporte divers moyens pour favoriser l’atteinte des objectifs que le monde municipal s’est fixés en matière d’égalité et de parité. Parmi ceux-ci se trouvent l’équité et l’accessibilité femmes-hommes dans les offres de service, les formations et les outils méthodologiques pour lutter contre les stéréotypes et le sexisme. 

La ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine s’est réjouie du lancement de cette politique, puisqu’elle considère que la mise en place de mesures qui facilitent la participation des femmes en politique est essentielle pour contrebalancer certains obstacles qui les empêchent de faire ce choix. « Cette politique avant-gardiste ouvre la voie au changement. Je suis fière du soutien accordé par le Secrétariat à la condition féminine à ce projet. L’égalité entre les femmes et les hommes dans notre société passe notamment par la mise en place de mesures favorisant la parité dans les lieux décisionnels », a précisé Mme Charest. 

Accroître la présence des femmes en politique municipale 

Malgré les progrès des dernières années, les femmes restent sous représentées en politique municipale. En 2017, elles constituaient seulement 32 % des élu(e)s au Québec. De plus, les résultats d’une étude réalisée en 2017 portant sur les préoccupations des élues démontrent que l’insécurité, la discrimination et le harcèlement sont des freins toujours bien ancrés dans les mentalités. 

Étant la plus jeune mairesse au Québec, Mme Boisjoly réitère la nécessité de briser les barrières et d’instaurer des mesures concrètes pour assurer la relève. Le Comité femmes et politique municipale de la FQM a récemment mis en œuvre plusieurs initiatives, dont la création d’un groupe Facebook pour échanger des connaissances et discuter de la place des femmes en politique.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média