Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

13 février 2019

Communiqué L'Action - infolanaudiere@lexismedia.ca

Nourrir 17 000 personnes vulnérables par mois

Moisson Lanaudière 

Communiqué L'Action

©Lexis Media - L'Action

COMMUNAUTAIRE. Moisson Lanaudière, membre du réseau des Banques alimentaires du Québec (BAQ), pourra, pour une deuxième année consécutive, compter sur le programme ACHAT QUI REDONNE des marques Olymel, Lafleur et Flamingo pour nourrir chaque mois 17 000 personnes vulnérables de Lanaudière. 

Lancé en 2018, ACHAT QUI REDONNE a versé lors de sa première année d’existence l’équivalent de 1 250 000 $ à l’ensemble des Banques alimentaires du Québec sous forme de dons en denrées, en bénévolat et en argent. En raison du succès du programme, de la mobilisation qu’il génère et des besoins auxquels il répond, ACHAT QUI REDONNE est reconduit en 2019 en gardant le cap sur le même objectif.  

Cette initiative philanthropique des marques Olymel, Lafleur et Flamingo a notamment permis à Moisson Lanaudière et aux autres membres du réseau des BAQ de distribuer plus de 1 000 000 de portions de poulet, 2 000 000 de portions de porc ainsi que 1 500 000 de portions de charcuterie. Près de 5 millions de portions ont donc ainsi été offertes aux familles et aux enfants défavorisés de tous les coins du Québec.  

« Nous sommes très fiers de soutenir les Banques alimentaires du Québec et d’aider Moisson Lanaudière à remplir sa mission auprès des personnes fragilisées », souligne Lise Gagnon, vice-présidente, marketing, recherche et développement chez Olymel.    

« Grâce au programme ACHAT QUI REDONNE, nous avons maintenant accès à des produits de porc et de volaille tout au long de l’année pour nourrir nos familles dans le besoin », souligne Sylvie Boucher, directrice générale de Moisson Lanaudière. 

La directrice générale des Banques alimentaires du Québec, Annie Gauvin, a précisé pour sa part qu’il s’agit d’un partenariat précieux puisque l’organisme ne reçoit pas beaucoup d’aliments riches en protéines, car ils sont dispendieux, mais pourtant essentiels pour la santé.   

Des produits québécois à saveur philanthropique  

Dans l’assiette des Québécois depuis des décennies, les produits Olymel, Lafleur et Flamingo incarnent des valeurs de convivialité et de partage. Le programme ACHAT QUI REDONNE est à cette image : simple et généreux. « Pour contribuer, les consommateurs n’ont qu’à mettre nos produits dans leur panier d’épicerie, et nous nous engageons en retour à apaiser la faim de centaines de milliers de personnes au Québec », ajoute Mme Gagnon.  

La faim ne connaît pas de répit 

Chaque mois, 500 000 personnes ont recours aux Banques alimentaires du Québec pour obtenir un sac de provisions, un repas ou une collation. Pas moins de 1,9 million de demandes d’aide alimentaire sont effectuées mensuellement, hiver comme été, et ce nombre ne cesse d’augmenter. Les besoins sont criants partout au Québec et l’offre en nourriture ne suffit pas puisqu’en 2017, près de 50 % des organismes d’aide ont manqué de denrées.  La beauté du programme ACHAT QUI REDONNE, c’est qu’il fournit des produits de qualité tout au long de l’année. 

Pour en savoir plus sur le programme ACHAT QUI REDONNE, il suffit de visiter www.achatquiredonne.ca

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média