Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

30 janvier 2019

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Véronique Louppe et la dentelle revisitée

15 ans de carrière

Véronique Louppe

©Photo gracieuseté - L'Action

CULTURE. Au cœur de l’exposition La dentelle change de visage, la dentellière lanaudoise Véronique Louppe dévoile une sélection de ses plus récentes œuvres.

L’exposition fait également suite à une résidence de l’artiste au Centre des arts et des loisirs Alain-Larue. Elle se poursuit jusqu’au 23 février.

En entrevue avec L’Action, Véronique Louppe souligne que les visiteurs pourront découvrir des œuvres qui n’ont jamais été exposées dans la région. Leur visite pourra être agrémentée de ses commentaires par le biais d’un audio-guide.

Ils pourront aussi admirer l’étendue de son projet en cours inspiré de l’église (Carrefour culturel) de Notre-Dame-des-Prairies.

« L’exposition coïncide avec mon 15e anniversaire de dentellière. J’ai vraiment pris conscience de comment j’ai peaufiné mes connaissances et de comment je les utilise autrement. Chaque œuvre a sa raison d’être. »

En sillonnant l’exposition, le public aura droit à un véritable portrait de l’art de Véronique Louppe. Les œuvres d’expression sont variées par leur dimension, leurs couleurs... Toutefois, elles émerveillent toutes par leur complexité et leur grande beauté.

Pour sa création sur le thème de l’Expo 67, Véronique Louppe a aussi innové en utilisant une nouvelle matière, soit le rotin dans des fils de plastique.

Une autre salle de l’exposition présente le travail préparatoire de création, des échantillons, les étapes en atelier avec des artefacts et des photos. Son atelier est ouvert au public.

L’artiste développe la dentelle de manière contemporaine et originale. Elle troque le fil souple contre différents types de métal. Elle change complètement le visage de la dentelle. Sculpteure textile, elle crée de l’art visuel à partir de son métier d’art. Toutefois, elle s’applique à conserver toute la finesse et la délicatesse de la dentelle dans son travail de recherche d’expression.

Médiation culturelle et projets à venir

Pendant toute la durée de l’exposition à Notre-Dame-des-Prairies, Véronique Louppe occupe l’atelier attenant à la salle principale afin de travailler sur de nouvelles œuvres. Elle est disponible afin de rencontrer les visiteurs. De plus, les 2 et 9 février, elle offre des ateliers d’initiation à la dentelle traditionnelle.

En parallèle, elle continue de donner des cours de dentelle de groupe à Joliette et à Sainte-Mélanie et d’offrir des classes de maître.

Dans ses projets à venir, elle réalisera pour la troisième année les Trophées du Patrimoine pour la Ville de Joliette et elle collaborera à nouveau avec le créateur Antonio Ortega en Haute joaillerie et en Haute couture.

Finalement, un projet en plusieurs volets est à venir, en 2020, à Brioude, en France. Ce dernier comprend une résidence de création à quatre mains, enseignement de la technique de la dentelle avec du fil de métal et une exposition. Véronique Louppe souhaite que cette dernière exposition se promène dans plusieurs lieux en France, en Belgique et en Espagne.

Informations : vlouppe@hotmail.com.

Véronique Louppe

©Photo Élise Brouillette - L'Action

La salle de médiation.

Véronique Louppe

©Photo Élise Brouillette - L'Action

Les œuvres de Véronique Louppe.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média