Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

19 janvier 2019

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Hopla est de nouveau l'hôte d'une compétition provinciale

Une année remplie de changements

©(Photo L'Action- Mélissa Blouin)

Les gymnastes se préparent en vue de la compétition.

GYMNASTIQUE. Environ 300 des meilleurs gymnastes du Québec seront réunis à l’école Thérèse-Martin les 2 et 3 février pour une compétition de calibre provincial organisée par l’école acrobatique Hopla. À la suite du grand succès de cette compétition l’an dernier, Gym Québec a octroyé l’organisation de l’événement à Hopla pour une deuxième année consécutive. 

« C’était la première fois l’an dernier, depuis les années 90, qu’il y avait une compétition de gymnastique à Joliette et dans les environs. Le sport s’était un peu perdu et nous voulions le ramener en force. Cette compétition donne une très belle visibilité au sport et au gym», a commenté la propriétaire et directrice d’Hopla, Valérie Daoust.

Au niveau provincial, le Québec est divisé en quatre districts et Lanaudière fait partie du premier district avec la Mauricie, Montréal, Laval et une partie de la Rive-Sud. Il s’agira de la première sélection et les athlètes, âgés de 8 à 17 ans pour la plupart, y participeront afin d’obtenir un laissez-passer pour les différentes finalités provinciales.

« On ne peut faire autrement que d’aimer ces événements, car nos athlètes compétitionnent à domicile, devant des visages connus et c’est beaucoup moins intimidant pour eux. En plus, l’ambiance est tellement plaisante!»

Tout devra être installé le vendredi, le plateau de compétition et d’échauffement, la salle des juges, le QG du comité organisateur, la salle des bénévoles, le restaurant et les kiosques puisque la compétition commencera samedi dès 7h. Elle se terminera vers 22h avec la remise des médailles à l’auditorium de l’école secondaire et reprendra dimanche.

Une centaine de bénévoles sont nécessaires pour assurer le succès de l’événement. « Les parents sont tellement géniaux et tellement contents de s’impliquer que ça roule tout seul et avec mon bagage d’expérience, comme ça fait presque 25 ans que je suis dans le milieu, ça devient plus facile à gérer!» Mme Daoust raconte que l’an dernier, dès que la compétition s’est terminée, les parents ont tout de suite voulu recommencer.  « Nous sommes tellement en amour avec la gymnastique que nous avons juste envie d’en faire toujours plus et de transmettre notre passion.»    

Tous les profits de l’événement iront dans l’achat d’équipement comme des poutres et/ou plusieurs tapis de réception et d’apprentissage.

Du Parkour

Depuis que Valérie Daoust est devenue propriétaire du gym, en mai 2018, plusieurs changements et nouveautés ont été instaurés. Depuis septembre, un programme de Parkour a été réalisé afin que les adeptes de ce sport en émergence, basé sur l’art du déplacement, puissent le pratiquer en toute sécurité et progresser de façon efficace.

« Ça attire une clientèle différente et plus de garçons. Ceux qui trouvent que la gymnastique est trop posée tripent vraiment, car ils peuvent plus se laisser aller. Ce n’est pas aussi précis et ça demande plus de la puissance que de souplesse!»

Hopla propose aussi des fêtes d’enfants avec des scénarios de « guns Nerf», toujours dans un objectif de rejoindre une clientèle plus variée. Un programme de cheerleading a également été ajouté à l’offre de services du gym et plusieurs nouveaux équipements de gymnastiques ont aussi été installés comme des barres et des poutres supplémentaires. Mme Daoust a également voulu repeinturer le gym et le réaménager afin qu’il soit plus chaleureux et dynamique pour les entraîneurs, le personnel, les enfants et les parents.

Finale régionale

Le 22 janvier, les athlètes de Lanaudière participeront à la finale régionale des Jeux du Québec. Les huit filles les plus fortes, tant au niveau provincial que national, s’y affronteront afin de déterminer lesquelles participeront aux Jeux du Québec. Dans chacun des niveaux, trois filles seront retenues et le gym Hopla aura deux athlètes qui tenteront de se frayer une place pour l’événement d’envergure.    

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média