Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

18 janvier 2019

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

Lancement des activités de la semaine de prévention du suicide 

Centre de prévention du suicide de Lanaudière

CPSL

©(Photo l'Action - Christian Belhumeur-Gross)

Ghyslain Dufresne, Joyce Lawless et Michel Pilon.

COMMUNAUTAIRE. Le centre de prévention du suicide de Lanaudière (CPSL) lance la programmation de ses activités dans le cadre de la semaine de la prévention du suicide qui se tiendra du 3 au 9 février prochains. Les écoles, les municipalités, les bars et les premiers répondants seront au cœur de leurs activités.  

C’est le 17 janvier dernier, à Notre-Dame-des-Praires, en compagnie de Joyce Lawless, directrice du CPSL, Michel Pilon, président du CPSL, et Ghyslain Dufresne, porte-parole de l’organisme, qu’a été présentée la programmation de cette semaine de la prévention du suicide. C’est sous le thème Je mets l’espoir de l’avant que vont s’articuler les événements prévus à la programmation. Les organisateurs lanaudois vont déployer leurs activités sur quatre fronts.  

Les municipalités mises à contribution  

À travers la région, plus d’une quarantaine de municipalités de la région participeront à l’événement en mettant en place des activités proposées par le CPSL. Parmi ces activités, notons l’installation d’affiche de promotion, la participation au Selfie pour la vie ou encore l’adoption d’une résolution visant à reconnaître la problématique du suicide.  

Prévention dans les écoles 

Le CPSL a procédé à l’implantation de groupe sentinelles dans quatre écoles secondaires de la région afin d’effectuer de la prévention auprès des adolescents. Ces groupes sont composés d’adultes ayant été formés pour repérer les personnes suicidaires et les orienter vers les différentes ressources d’aide. Durant la semaine de prévention, des activités auront lieu dans ces écoles afin de mieux faire connaître aux jeunes les groupes sentinelles et promouvoir leurs différentes passions et raisons de vivre.  

Les bars, un lieu de prévention important 

Pour le CPSL, les bars sont un lieu de prévention des plus importants. « Les dépendances sont fortement corrélées avec les décès par suicide, et après quelques verres, il n’est pas rare que les gens s’ouvrent sur les situations difficiles qu’ils vivent. On souhaite donc souligner l’apport important que peuvent avoir le personnel des bars en matière de prévention » souligne Joyce Lawless. Plus de 195 bars de la région participeront ainsi à la semaine de prévention et plus de 1 000 stylos-bannières seront remis aux serveurs et serveuses afin de rappeler le rôle que ces derniers peuvent jouer en ce qui a trait à la prévention.  

Les premiers intervenants 

Finalement, le CPSL effectuera de la prévention auprès des premiers répondants. Conscient que par la nature de leur travail, les policiers, pompiers, ambulanciers et répartiteurs 911 sont plus susceptibles de présenter des risques de détresse. Des affiches seront ainsi installées dans une trentaine de milieux de travail de la région et des dépliants seront remis à près de 1 800 intervenants. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média