Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

05 Juillet 2018

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

André Lachance de retour à la barre des Sportifs

©(Photo gracieuseté- Marie-Lou Cabana) - L'Action

André Lachance retrouve son poste d’entraîneur-chef des Sportifs.

HOCKEY. André Lachance effectuera un retour derrière le banc des Sportifs de Joliette pour la saison 2018-2019. « Je veux amener l’équipe à un autre niveau et je peux vous promettre une chose, je ne fais pas les choses à moitié », a déclaré celui qui vient d’être nommé à titre d’entraîneur-chef et de directeur général adjoint de la formation. 

Rappelons qu’André Lachance a été le premier entraîneur-chef des Sportifs de Joliette lors de la création de l’équipe en 2015. Il s’est ensuite joint au Bellemare de Louiseville où il a remporté deux championnats consécutifs de la Ligue de hockey senior AAA du Québec (LHSAAAQ).   

« Il a beaucoup d’expérience et ça amènera une grande crédibilité à l’équipe. De plus, c’est un gars de la région et nous voulons complètement changer l’image de l’organisation afin d’aspirer aux grands honneurs », a mentionné le copropriétaire de l’équipe Nick Majeau avant de saluer l’excellent travail qu’a accompli Alain Gardner la saison dernière. Toutefois, l’organisation a pris la dure décision d’aller dans une autre direction.  

De son côté, Lachance s’est dit heureux de retrouver la formation joliettaine. C’est d’ailleurs lui qui a contacté l’organisation. « J’avais besoin de nouveaux défis et j’ai toujours gardé une très bonne relation avec la famille Majeau, alors je voulais donner un coup de main et relancer l’équipe. »   

Il a ajouté que lorsqu’il est arrivé avec Les Sportifs comme entraîneur, il y a trois ans, il n’était pas prêt à gérer tout ce qui venait avec ce poste, mais qu’il revient maintenant avec un grand bagage d’expérience. « J’ai beaucoup appris côté psychologique et décisionnel. J’arrive avec une mentalité différente. » 

Pour lui, l’important est d’avoir des joueurs professionnels, présents et il souhaite même qu’une saine compétition s’installe au cœur de la formation. « Il n’y aura aucun poste de sûr. S’ils veulent porter le chandail des Sportifs, il va falloir qu’ils le méritent et qu’ils travaillent pour! » 

Il termine en mentionnant que la machine est en marche et que déjà, des transactions sont en cours. Toutefois, il demande aux partisans d’être patients.   

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par