Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

28 Juin 2018

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

Le député conservateur Alain Rayes de passage à Joliette

Politique fédérale

©(Photo gracieuseté) - L'Action

Alain Rayes, député de Richmond-Arthabaska et lieutenant politique conservateur pour le Québec.

ACTUALITÉ. C’est dans le cadre de la tournée estivale À l’écoute des Québécois que le député de Richmond-Arthabaska, et actuel lieutenant politique des conservateurs au Québec, Alain Rayes, était de passage à Joliette le 21 juin dernier

Dans le cadre de sa visite, M. Rayes a rencontré divers acteurs du milieu, dont des élus municipaux, afin de discuter de l’offre politique conservatrice pour la prochaine campagne électorale fédérale en 2019. Parmi les enjeux discutés, on note le transfert de pouvoirs en matière culturelle et d’immigration pour le Québec, l’encadrement du pouvoir fédéral de dépenser et le rapport d’impôt unique. Selon le chef conservateur Andrew Scheer, dans une lettre qui figure dans le cahier remis aux participants, « Cette main tendue est une façon de démontrer notre intérêt et notre sérieux envers le Québec, de mettre de la chair autour de l’os de la reconnaissance de la nation québécoise ». Selon M. Rayes, l’objectif de cette rencontre et de la tournée dans son ensemble est d’écouter les préoccupations des Québécois sur ces enjeux afin d’offrir des propositions concrètes qui rejoignent les Québécois lors de la prochaine campagne.

Pour M. Rayes, bien que plusieurs propositions concernent l’accroissement des pouvoirs du Québec, il n’est pas question d’ouvrir la constitution. Plusieurs de ces questions peuvent être réglées via des ententes entre le provincial et le fédéral a-t-il soutenu. M. Rayes a également soutenu qu’un gouvernement conservateur respecterait de façon vigoureuse le partage des compétences entre les provinces et le fédéral.

Dans le contexte actuel de renégociation de l’ALENA et de remise en cause de la part des Américains, mais également de son collègue conservateur Maxime Bernier, de la gestion de l’offre en matière de production laitière, M. Rayes a réitéré que sa formation politique souhaite le maintien de ce mécanisme. « On sait que la gestion de l’offre c’est un enjeu important dans une région comme Lanaudière et le parti conservateur est déterminé à la maintenir » a-t-il indiqué.

Finalement, M. Rayes se dit confiant de voir les conservateurs percer dans bien des régions au Québec lors de la prochaine campagne, dont Lanaudière. « Nous allons avoir de très bonnes annonces à faire sous peu, dont plusieurs dans Lanaudière » a-t-il indiqué.

Note : Le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, a annoncé le lundi 25 juin qu’un éventuel gouvernement conservateur entamerait des négociations avec le gouvernement du Québec dans le but d’établir un rapport d’impôt unique, administré par le gouvernement provincial.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par