Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

12 Juin 2018

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

Pour la CAQ, pas question de retirer l’ambulance supplémentaire en Haute-Matawinie

Couverture ambulancière

©(Photo L'Action - archives) - L'Action

L’ajout d’une ambulance dans le nord de la région a fait l’objet de demandes répétées par la communauté atikamekw et Saint-Michel-des-Saints.

SANTÉ. À la suite de l’intervention en chambre du député de Lévis, François Paradis, on assure à la CAQ, qu’on ne souhaite aucunement le retrait de l’ambulance ajoutée par le gouvernement en Haute-Matawinie ce printemps.

Le 8 juin dernier, le député de Berthier, André Villeneuve, a dénoncé, par voie de communiqué, l’intervention en chambre du député caquiste François Paradis concernant les besoins en matière de couverture ambulancière au Québec. M. Paradis s’est montré critique face à la méthodologie du gouvernement en matière d’attribution des ambulances dans les différentes zones ambulancières. S’appuyant sur un document interne du ministère de la Santé, il a accusé le gouvernement de faire des choix arbitraires en attribuant des ambulances supplémentaires à des secteurs dont les besoins sont moins élevés que d’autres et il a utilisé l’exemple de Saint-Michel-des-Saints pour soutenir son intervention. « Deux exemples : le ministre a annoncé de nouveaux horaires à Louiseville, mais pourquoi pas à Saint-Charles-de-Bellechasse, où les besoins sont plus importants? Le ministre a annoncé une nouvelle ambulance à Saint-Michel-des-Saints, mais pourquoi pas dans La Prairie, où les besoins sont plus importants et où on attend toujours? Le choix des régions qui ont eu droit à de nouvelles ressources apparaît arbitraire. Il n'y a pas d'adéquation entre l'utilisation réelle des ambulances et les nouvelles ressources » a soutenu en chambre M. Paradis le 8 juin.

Par voie de communiqué, André Villeneuve a déploré le fait que la CAQ remette en question l’ajout d’une ambulance en Haute-Matawinie, qui a fait d’ailleurs l’objet d’une recommandation du CISSS, et a dénoncé du même coup l’amateurisme et l’ignorance de cette dernière par rapport aux besoins et particularités de la région Lanaudière. « Remettre en question l’ajout de ce service à Saint-Michel-des-Saints, c’est rejeter du revers de la main plus de 15 ans de concertation régionale pendant laquelle préfets, élus, services ambulanciers, le CISSS de Lanaudière et la population se sont mobilisés pour obtenir une couverture ambulancière qui réponde à la réalité du milieu » a-t-il souligné. Rappelons que M. Villeneuve a soutenu au cours des dernières années les villages du nord de la région ainsi que la communauté atikamekw dans leur demande pour avoir un meilleur accès aux soins médicaux.

L’ambulance n’est pas remise en question

Joint par L’Action, l’attaché politique de M. Paradis a soutenu que lors de son intervention en chambre, le député de Lévis n’a aucunement remis en cause la nécessité de l’ambulance ajoutée en Haute-Matawinie et qu’il est pleinement conscient de la situation particulière à Saint-Michel-des-Saints et à Manawan. Toujours selon l’attaché politique de M. Paradis, il est hors de question, pour un éventuel gouvernement caquiste, de retirer cette ambulance.

La candidate de la CAQ dans Berthier, Caroline Proulx, abonde dans le même sens, « il est hors de question de retirer quelques services que ce soit sur le territoire de la circonscription de Berthier » a-t-elle soutenu en entrevue avec L’Action. Mme Proulx a également rappelé que les rapports de deux coroners recommandaient une meilleure couverture ambulancière dans ce secteur. Mme Proulx a aussi souligné les lacunes dans la couverture ambulancière à Saint-Gabriel-de-Brandon et le manque d’effectifs des services ambulanciers de ce secteur.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par