Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

17 Mai 2018

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

La Caisse de dépôt et placement présente pour les entreprises lanaudoises

©(Photo gracieuseté)

AFFAIRES. Michèle Boisvert, première vice-présidente, Rayonnement des affaires Caisse de dépôt et placement du Québec, était la conférencière invitée de la Chambre de commerce du Grand Joliette, le 16 mai, à l'occasion d'un dîner hors-série.

Mme Boisvert est responsable de l'ensemble des initiatives entrepreneuriales à la Caisse de dépôt et placement. Elle a notamment présenté aux invités le plan d'action mis en œuvre pour soutenir le développement des entreprises.

En effet, le mandat de la Caisse est de générer du rendement pour ses déposants, mais aussi de contribuer au développement économique du Québec.

En entrevue avec L'Action, Mme Boisvert souligne que la Caisse est mal connue. « La Caisse ne soutient pas seulement les grandes entreprises, mais les entreprises de toutes les tailles et de toutes les régions du Québec. »

Elle affirme que les investissements directs et indirects de la Caisse de dépôt et placement dans le secteur privé dans Lanaudière totalisent 300 millions de dollars.

Elle souligne que la Caisse a soutenu plusieurs entreprises de la région dans divers projets, notamment Harnois Groupe Pétrolier pour du maillage d'entreprise.

Via son portefeuille philanthropique, la Caisse a aussi accordé une aide financière de 30 000 $ au Centre culturel de Joliette.

La Caisse de dépôt et placement souhaite favoriser l'émergence de nouvelles entreprises et doter le Québec d'une véritable culture entrepreneuriale.

« Ça commence à avoir de l'impact, l'intention d'entreprendre, entre 2009 et 2017, est passée de 7 % à 21 % dans la population en général et de 15 % à 4 % chez les 18 à 34 ans. »

« L'entrepreneuriat est de plus en plus valorisé. Les jeunes ont envie d'être leur propre patron, ça fait partie de leurs valeurs. Entrepreneur fait partie des choix de carrière. »

Soulignons d'ailleurs que Michèle Bosivert est coprésidente de La Grande Journée des Petits Entrepreneurs.

Le défi, mentionne Mme Boisvert, est que ceux qui en ont l'intention le fassent vraiment.

Si le contexte de pénurie de main-d'œuvre rend les choses plus difficiles, Michèle Boisvert encourage ceux qui ont la fibre entrepreneuriale à se lancer et à se donner le droit à l'échec. « La crainte, c'est souvent le plus grand frein. Quand on réussit à bien s'entourer et qu'on a un bon plan d'affaires, c'est une aventure fantastique. Du capital, il y en a. »

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média