Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

08 Mars 2018

Geneviève Geoffroy - ggeoffroy@lexismedia.ca

Le Parti québécois aimerait que des cours d'histoire locale soient donnés aux élèves du primaire

©Photo - gracieuseté

POLITIQUE. À quelques mois des élections provinciales, le Parti québécois vient d'annoncer que s'il était élu, il lancerait des projets-pilotes afin que l'histoire locale soit enseignée aux élèves du primaire.

Ces cours d'histoire locale et régionale seraient offerts aux élèves de deuxième et de troisième cycle dans le cadre des cours d'univers social ou de science et technologie, puis, dans le cadre d'un cours d'éducation à la citoyenneté que le parti politique aimerait aussi mettre en place s'il était élu.

Le Parti québécois croit que ces cours donneraient l'occasion aux élèves de « développer un attachement à leur région ».

« Connaître son milieu de vie, le territoire que nous fréquentons quotidiennement, l’apport des hommes et des femmes qui l’ont façonné fait partie de l’ancrage local et national de chacun d’entre nous », a mentionné le député André Villeneuve, par voie de communiqué.

Le parti estime que 20 M$ seraient nécessaires annuellement pour « couvrir les coûts des projets éducatifs qui devront répondre à des critères précis ». Selon sa proposition, les écoles participeraient d'abord au programme de manière volontaire jusqu'à ce qu'il soit implanté au Québec.

« Ces activités ser[aient] déterminées selon les besoins et réalités des milieux », a affirmé la vice-chef du Parti québécois et députée de Joliette, Véronique Hivon, aussi par voie de communiqué.

Le Parti québécois aimerait développer ces cours en lien avec les MRC et les sociétés d'histoires locales.

Dix demi-journées y seraient consacrées sur trois ans.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par