Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

02 Mars 2018

Geneviève Geoffroy - ggeoffroy@lexismedia.ca

Un camp de jour adapté aux enfants handicapés verra le jour en Matawinie

SUBVENTION. Un camp de jour estival adapté aux jeunes de 5 à 21 ans vivant avec l'autisme, une déficience intellectuelle ou une déficience physique verra le jour à la fin de l'année scolaire sous la forme d'un projet-pilote, en Matawinie.

Ce projet-pilote pourra être mis sur pied grâce à une subvention de 15 000 $ récemment versée aux Répits de Gaby par le ministère de la Famille.

« Nous voulons favoriser un meilleur équilibre des responsabilités familiales et professionnelles des parents qui ont eu un enfant en âge scolaire », a indiqué le ministère par voie de communiqué lors de son annonce, le 21 février.

 « Une excellente nouvelle »

« C'est une excellente nouvelle! », lance Mélissa Marcil, directrice générale de l'organisme.

Depuis 1999, l'organisme Les Répits de Gaby offre du répit aux proches d'enfants de cinq ans et plus, d'adolescents et d'adultes autistes de la région de Lanaudière par le biais de différentes offres, tel du répit estival, du répit de jour ou du répit de séjour et une maison de jeunes.

Quant au projet-pilote, il s'adressera aux jeunes âgés de 5 ans à 21 ans, vivant avec l'autisme, une déficience intellectuelle ou une déficience physique puisqu'il sera développé en partenariat avec l'Association des personnes handicapées de la Matawinie.

Plus structuré

« Ce sera comme un camp de jour “normal”, mais plus structuré pour répondre aux besoins particuliers de la clientèle », explique Mélissa Marcil.

Les enfants iront ainsi à la piscine, au parc, au bowling, etc.

Six enfants pourront être accueillis chaque jour, selon un ratio d'un pour un : soit un intervenant par enfant.

Divisée en trois

Deux autres organismes ont bénéficié d'une telle subvention du ministère de la Famille, octroyée dans le but de « soutenir leurs projets de garde pendant la relâche scolaire et la période estivale 2018 ».

En tout, 30 000 $ ont été versés et divisés entre les Répits de Gaby, la Maison Parenfants de Mascouche et le Carrefour familial des Moulins.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par