Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 Février 2018

Geneviève Geoffroy - ggeoffroy@lexismedia.ca

Joliette prévoit investir 1,5 M$ en cinq ans pour améliorer le réseau cyclable

VÉLO.  La Ville de Joliette compte investir 1,5 M$ en cinq ans pour le prolongement et l'amélioration de son réseau cyclable, apprend-on à la lecture de son plan d'investissements quinquennal.

Ces investissements s'inscrivent dans la volonté de la Ville de Joliette de favoriser le transport actif sur son territoire, c'est-à-dire de développer, entre autres, le réseau cyclable utilitaire et d'harmoniser la cohabitation entre auto et vélo. Au cours des dernières années, c'est surtout le réseau récréatif qui était ciblé.

Pour l'instant, les projets à réaliser ne sont pas encore déterminés. Une première ébauche de la planification 2018-2022 des travaux et des projets à effectuer doit être présentée aux élus ce mois-ci à la Commission de la circulation urbaine.

Consultation citoyenne

Or, rien ne sera alors coulé dans le béton. La planification des travaux exigera une consultation citoyenne, laquelle pourrait prendre différentes formes, comme un sondage ou des groupes de discussion par exemple.

« Avant d'officialiser la planification, nous devons nous assurer que les priorités ciblées répondent aux préoccupations de tous les usagers – cyclistes, piétons, automobilistes, commerçants, etc. », explique la ville.

D'ailleurs, en juillet 2016, une quarantaine de citoyens de Joliette, dont plusieurs cyclistes, ont participé à une première consultation citoyenne sur le transport utilitaire, que ce soit pour aller à l'épicerie, au travail ou à l'école à pied ou à vélo par exemple.

Secteurs moins bien desservis

Certains d'entre eux estimaient alors que le centre-ville et les secteurs commerciaux étaient mal desservis par le réseau cyclable. À l'époque, Vélo-Québec  était du même avis et recommandait à la ville de consolider son réseau.

Vélo-Québec travaillait alors en partenariat avec la Ville de Joliette dans l'élaboration d'un plan de transport actif. Le rapport final de Vélo-Québec a été présenté aux élus à l'automne 2016, mais pas à la population.

« Il a été décidé d'approfondir les estimations des coûts nécessaires à la réalisation des travaux majeurs reliés aux recommandations de Vélo-Québec afin de pouvoir établir un échéancier de réalisation qui respecte les budgets alloués pour le développement des réseaux cyclables et piétonniers », indique la ville.

Selon la ville, la planification 2018-2022 devrait avoir lieu au cours des prochains mois et le plan de transport actif pourrait ensuite être proposé.

« Cependant, la délicate question du stationnement pour véhicules, particulièrement au centre-ville, mais aussi ailleurs, comme on a pu le voir pour la rue Saint-Thomas, demande une réflexion majeure sur comment susciter l’acceptabilité sociale des projets qui redonnent plus d’espaces aux cyclistes. Cette réflexion reste à faire et doit être faite en parallèle au plan de transport actif », ajoute la ville.

 Mention honorable

Cette volonté de la Ville de Joliette de favoriser le vélo comme moyen de transport alternatif à la voiture, l'élaboration de son plan de transport actif et son appui au programme Cycliste averti dans les écoles viennent d'être salué par Vélo-Québec.

Une mention honorable lui a été décernée pour ses « efforts déployés ».

« Ce coup de pédale qu'a donné la ville contribuera assurément à créer une culture vélo », exprimait l'organisme par voie de communiqué, le 29 janvier.

« Cette mention nous rend très fiers et nous motive à poursuivre nos efforts », ajoutait le maire de Joliette, Alain Beaudry.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média