Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

01 février 2018

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Découvrir l'univers du « dark fantasy » avec Rose Berryl

©(Photo gracieuseté)

LITTÉRATURE. Rose Berryl, native de Belgique, qui est arrivée à Rawdon en 2010, vient de publier, pour la première fois au Québec, le premier tome de sa saga Damenndyn chez CKR Éditions. Une saga qui, au final, comprendra 15 volumes.

Rose Berryl a commencé à écrire alors qu'elle était encore en Belgique.  C'est là qu'elle a donné naissance à sa série Damenndyn, qui s'adresse à un jeune public de 12 ans et plus. Ses deux premiers tomes, publiés en novembre 2004, ont connu un succès immédiat et impressionnant, générant des ventes de 8000 exemplaires en cinq semaines. « C'était un accueil inattendu », avoue-t-elle en entrevue avec L'Action.

Malheureusement, sa maison d'éditions cesse alors ses activités. La demande des lecteurs pour la suite est toutefois bien présente.

Les premiers tomes sont donc réédités et les deux tomes suivants seront publiés chez un autre éditeur. Une collaboration qui se termine en 2007.

Aujourd'hui, Rose Berryl annonce la réédition du premier tome de sa série, « Damenndyn - Le grimoire d'Esklaroth », chez CKR Éditions, une maison d'édition rawdonnoise. Elle dévoile aussi qu'une entente a été conclue pour les 15 tomes. Ceux qui avaient déjà été publiés en Europe sont en réédition. Le deuxième volume devrait paraître au mois de juin, le troisième en novembre et les deux suivants en 2019. L'écriture du tome 6 est aussi en cours. Le livre s'intitulera « Le dernier mage ».

De style « dark fantasy », le récit se déroule au cœur de Lythuste, l'une des cinq  îles du Grand Monde, un univers entièrement imaginé par l'auteure. Damenndyn, c'est le nom du personnage principal qui, âgée de 18 ans, jouera un rôle majeur dans le combat engagé contre les Ténèbres. « On me dit souvent que c'est un univers profond et qui donne envie de toujours savoir ce qui s'en vient après. »

Rose Berryl possède également une autre série, Nekromantia, écrite ici au Québec, parue en 2016 et qui prend naissance dans le même monde que Damenndyn, mais un millénaire plus tôt.

L'auteure planche actuellement sur le huitième épisode dont la parution est prévue le 31 mars 2018.

L'œuvre Nekromantia comprendra, au final, cinq saisons de 10 épisodes. « Chaque épisode possède 50-60 pages. Le but est de proposer au jeune public quelque chose d'abordable. Chaque épisode se vend environ deux dollars. »

La parution des épisodes 9 et 10 est aussi prévue en 2018 et l'œuvre intégrale devrait être disponible en 2019.

Rose Berryl raconte qu'il a toujours été évident, pour elle, que c'est ce style plus sombre qui l'inspirait.

« C'était certain que j'allais écrire dans cet univers-là. » Elle souligne d'ailleurs qu'au fil des volumes, l'histoire va devenir de plus en plus apocalyptique.

Si, au fil du temps, ses personnages ont pris de plus en plus de profondeur, elle confie qu'au début, plusieurs d'entre eux ont été calqués sur des gens qui l'entouraient à l'époque. « Je voulais des personnages hauts en couleur et je me suis dit quoi de mieux que de parler de ce que je connais déjà? »

Parmi ses autres projets, Rose Berryl a écrit une série vampirique de six épisodes, Kryna, qui est disponible. Une deuxième saison de six épisodes paraîtra en 2019, aux Éditions du Petit Caveau. Cette série s'adresse à un public de 16 ans et plus. 

Elle travaille aussi sur un roman d'horreur qui sera édité l'an prochain.

Rose Berryl aimerait de plus aller prochainement à la rencontre des jeunes lecteurs dans les écoles de la région.

Les œuvres de Rose Berryl sont disponibles en version numérique sur différentes plateformes et imprimée sur Amazon.

On s'informe via son site : www.rose-berryl.com.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média