Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

03 décembre 2018

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

La formation universitaire enfin disponible dans Lanaudière

Pierre-Luc Bellerose

©Photo Élise Brouillette - L'Action

Pierre-Luc Bellerose.

FORMATION. C’est le nouveau et premier directeur général du Centre régional universitaire de Lanaudière (CRUL), Pierre-Luc Bellerose, qui a pris la parole lors du dernier dîner de la Chambre de commerce du Grand Joliette de l’année 2018.

Pierre-Luc Bellerose, natif de Saint-Michel-des-Saints, a souligné que cette nomination s’inscrivait dans sa volonté de contribuer au développement de la région de Lanaudière. « J’ai quitté le monde politique après quatre ans pour poursuivre mon implication dans un milieu qui m’interpellait. »

Le CRUL vise à faciliter l’accès aux études supérieures et à retenir les étudiants et la main-d’œuvre qualifiée dans la région. Des éléments auxquels M. Bellerose est particulièrement sensible, lui qui a été contraint de s’expatrier pour étudier.

« Le CRUL propose enfin des programmes de baccalauréat en adéquation avec les besoins des entreprises d’ici. »

Le directeur général a dressé un portait socioéconomique de la région. Il a dévoilé qu’en 2021, pour 100 départs à la retraite, il y aura 70 personnes prêtes à intégrer le marché de l’emploi. Également, 15 % des résidents de Lanaudière ont un diplôme universitaire (8,7 % sont bacheliers) alors que ce nombre est de 30 % (18,5 % sont bacheliers) au Québec.

« À la lumière de ces écarts alarmants, comment assurer la croissance des entreprises? »

Pierre-Luc Bellerose a développé sur la mission du Centre régional universitaire de Lanaudière, qui n’est pas une université.

Le CRUL vise à améliorer l’accès à la formation supérieure ; à être un intermédiaire ; à faire le pont entre les personnes, les ressources, les organisations; à promouvoir les programmes disponibles ; à proposer de la formation sur mesure aux entreprises. Le CRUL veut créer un bassin élargi de main-d’œuvre qualifiée.

« Je ne suis pas un recteur, je suis comme un courtier du savoir. Le CRUL, c’est la possibilité d’avoir accès à de la formation universitaire ici. »

Actuellement, quatre programmes universitaires sont offerts sur le territoire : Sciences infirmières et Administration des affaires à Joliette ; Éducation préscolaire et enseignement primaire à L’Assomption ; Sciences comptables à Terrebonne.

M. Bellerose a souligné que ces programmes sont offerts en adéquation avec des besoins préalablement identifiés sur le territoire.

Le directeur général du CRUL a finalement parlé des vastes bénéfices du Centre, dont permettre aux étudiants de demeurer dans leur milieu de vie, économiser sur les dettes d’études souvent liées au logement, avoir une meilleure qualité de vie, réduire l’empreinte de carbone, optimiser les infrastructures, etc.

Desjardins annoncera bientôt un soutien financier à la pérennité du CRUL. Le Centre nommera également des ambassadeurs et des porte-parole.

Pierre-Luc Bellerose a profité du dîner de la Chambre de commerce pour dévoiler le nouveau site internet du CRUL (crul.ca) et sa campagne de notoriété et de rayonnement.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média