Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

09 novembre 2018

Steven Lafortune - slafortune@lexismedia.ca

La Ville de Joliette demande l’avis de ses citoyens concernant la rue St-Pierre

Un projet en trois phases s’échelonnant sur plusieurs années

Réfection St-Pierre

©(Photo L'Action - Steven Lafortune)

Charles Gratton, Benjamin Rouette, Gilles Tremblay et Sylvain Gagnon ont entendu les interrogations des citoyens lors de la séance d’information de la Ville de Joliette sur la réfection complète de la rue St-Pierre, le 7 novembre, au Château Joliette.

CONSTRUCTION. La rue St-Pierre bénéficiera d’une cure de jouvence. La Ville de Joliette a présenté, le 7 novembre, au Château Joliette, son plan pour le réaménagement complet de celle-ci, un projet qui s’échelonnera sur plusieurs années.

Devant plusieurs dizaines de convives réunis, le directeur des Travaux publics et services techniques, Benjamin Rouette, a expliqué les grandes lignes de ce chantier, qui s’annonce majeur. 

Tout d’abord, il se tiendra en trois phases. La première s’effectuera de l’intersection des rues Lépine et Monseigneur Forbes jusqu’à St-Antoine. Les travaux auront lieu dès le dégel, soit vers la mi-mai. Par la suite, en 2021, la deuxième phase s’étirera jusqu’au boulevard Manseau. Enfin, la troisième phase, prévue en 2022, verra la complétion des travaux, c’est-à-dire jusqu’à la rue Richard. 

La facture de cette première phase s’élève à 5,9 M$, financés à même un règlement d’emprunt adopté par la Ville en avril dernier. Des réponses attendues pour des demandes de subventions gouvernementales pourraient alléger le fardeau fiscal associé. D’ailleurs, en raison de la planification budgétaire de la Ville de Joliette, qui fait état d’une évaluation globale de ses projets à long terme, il n’y a aucun impact sur le compte de taxes des propriétaires situés en bordure des travaux ni des citoyens en général.

Deux options  

La raison principale de la réfection de la rue St-Pierre est le remplacement des réseaux d’aqueduc et d’égouts désuets par de nouvelles conduites séparées d’aqueduc, d’égout pluvial et d’égout sanitaire. 

La Ville a ainsi proposé deux options d’aménagement. La première consiste en un trottoir de 1,5 m, d’une voie cyclable de 1,5 m ainsi qu’un terre-plein végétal de 1,2 m de chaque côté des voies. Elles seront séparées par un accotement privé de 0,7 m.  

Pour ce qui est de la deuxième option, un trottoir de 1,8 m et un terre-plein végétal de 1,8 m se trouveraient d’un côté, tandis qu’une voie cyclable bidirectionnelle d’une largeur totale de 3 m et un terre-plein végétal de 1,8 m complèteraient l’autre portion.  

Avec cet aménagement, il sera dorénavant interdit de se stationner dans la rue St-Pierre après les travaux. « Il y avait des endroits où le stationnement était utilisé, d’autres non. On devait faire des compromis. Toutefois, il était important d’améliorer la fluidité, en plus de favoriser le stationnement sur les rues perpendiculaires », a expliqué Benjamin Rouette. 

Parlant de fluidité, la Ville a décidé de s’attaquer au problème d’engorgement de la rue St-Pierre, notamment lors des heures de pointe. Pour y arriver, elle revampera complètement l’intersection St-Pierre/Lépine/Monseigneur Forbes.  

Cette dernière sera redressée à un angle de 70 degrés en empiétant quelque peu sur le parc des Dalles. Un feu de circulation sera installé afin de sécuriser les traverses pour piétons et les cyclistes, en plus de la circulation automobile. 

Enfin, une étude sur la circulation est en cours afin de déterminer l’achalandage à cette intersection. Elle permettra ainsi de déterminer la viabilité de doubler les quatre voies.

Et les citoyens dans tout cela? 

Bien entendu, citoyens et propriétaires d’entreprise seront durement touchés lors des travaux. Les accès privés seront inaccessibles pour une période pouvant s’échelonner jusqu’à un mois. Cependant, un chemin de détour adapté est prévu. 

De plus, il sera possible de coordonner des travaux particuliers, par exemple la réfection d’égout sanitaire ou la coupe d’arbres malades, avec ceux réalisés par la Ville. Les intéressés n’ont qu’à remplir un formulaire, disponible au garage municipal, pour adresser leur demande. 

Le service postal ne sera pas touché, sauf si le courrier est acheminé à la porte. Dans un tel cas, les usagers devront aller chercher leur courrier au bureau de poste de la rue Papineau ou Notre-Dame. Aucun changement n’est prévu quant à la collecte des matières résiduelles.  

Lors de la période de questions, les résidents de la rue St-Pierre et des environs ont laissé savoir leur opinion sur le projet et sur les options de réaménagement proposées. La vitesse et la sécurité des piétons et cyclistes ont fait partie des discussions.  

Les représentants de la Ville ont entendu leurs préoccupations dans un climat de respect. Ils ont noté les recommandations et en feront part au conseil qui prendra la décision finale quant à l’aménagement de la rue St-Pierre, en vue d’élaborer les plans et de lancer un appel d’offres. 

Rue St-Pierre

©(Photo gracieuseté)

La Ville a présenté les deux options d’aménagement de la rue St-Pierre aux convives présents.

Rue St-Pierre

©(Photo gracieuseté)

La Ville a présenté les deux options d’aménagement de la rue St-Pierre aux convives présents.

Rue St-Pierre

©(Photo gracieuseté)

La rue Monseigneur Forbes sera redressée à un angle de 70 degrés et un feu de circulation sera installé.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média