Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 Novembre 2018

Communiqué L'Action - infolanaudiere@lexismedia.ca

Saint-Charles-Borromée souhaite faire échec au vandalisme

Saint-Charles-Borromée

Saint-Charles-Borromée souhaite faire échec au vandalisme

©(Photo gracieuseté - Jean Chevrette)

L’exposition présentée dans les jardins Antoine-Lacombe fut victime de vandalisme dans la soirée du 3 novembre.

ACTUALITÉ. La Municipalité de Saint-Charles-Borromée profite de la Semaine de la prévention de la criminalité, qui se déroule du 4 au 10 novembre, pour sensibiliser la population au coût public de remise en état de ses équipements à la suite d’épisodes de vol ou de vandalisme. 

Au cours de la dernière année, la Municipalité a connu plus d’une vague de vols et de vandalisme. Le dernier acte répertorié concerne le parcours illuminé de la Grande trotte d’Halloween dans les jardins de la Maison Antoine-Lacombe. Dans la soirée de samedi, les équipements d’éclairage ont été volés, mais on a également vandalisé les lanternes réalisées par les enfants des garderies et des écoles primaires du territoire.  

Ce manque de civisme porte préjudice aux citoyens et aux efforts consentis pour embellir et animer les espaces publics. « Ces actes ont un coût important, qui est beaucoup plus large que la simple valeur monétaire puisque beaucoup de temps et de cœur sont investis dans ces activités. Quand on vise des œuvres faites par des enfants, ces actes sont d’autant plus gratuits », se désole le maire, M. Robert Bibeau. 

Dénoncer et faire échec au crime 

La Municipalité de Saint-Charles-Borromée rappelle que ces méfaits sont répréhensibles et qu’ils sont loin d’être anodins. « Nous déplorons et nous dénonçons ces actes de vandalisme répétés. Nous demandons d’ailleurs aux personnes, qui auraient été témoins de ces gestes, de communiquer le plus tôt possible avec la Sûreté du Québec ou directement à l’hôtel de ville », soutient le directeur général, M. Claude Crépeau. 

La Municipalité invite les citoyens à être aux aguets et à dénoncer tout contrevenant. Les appels seront traités de façon anonyme et permettront d’aider les autorités à faire échec à ce type de crime qui s’avère dispendieux pour les contribuables, en plus d’occasionner des désagréments comme l’interruption d’une exposition familiale, vécue dimanche. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média