Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 Novembre 2018

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

Saint-Charles-Borromée se dote d’un répondant en matière d’accommodements

Saint-Charles-Borromée se dote d’un répondant en matière d’accommodements

©(Photo - archives) - L'Action

La municipalité de Saint-Charles-Borromée

MUNICIPAL. Afin de se conformer à la loi, le conseil a adopté une résolution visant la nomination d’un répondant dont le mandat est de prendre en charge les demandes d’accommodements religieux pouvant être formulées par des citoyens auprès de la municipalité.   

Bien que le maire reconnaisse qu’il n’y ait pas de cas connu de demande d’accommodements religieux à Saint-Charles-Borromée, c’est en vertu de la Loi favorisant le respect de la neutralité religieuse de l’État et visant notamment à encadrer les demandes d’accommodements pour un motif religieux dans certains organismes (Loi 62) que la Municipalité a adopté cette résolution. C’est le greffier de la municipalité, David Cousineau, qui agira à titre de répondant en cette matière.  

M. Bibeau confirme également que la Municipalité n’a pas encore mis en place des paramètres en matière d’accommodements. «Pour le moment, notre objectif c’est de se conformer à la loi, c’est-à-dire d’avoir un répondant. En fonction des demandes qu’on pourrait recevoir, on verra si on doit ou non adopter éventuellement une politique. Pour le moment, on est encore au stade embryonnaire » souligne le maire.  

Règlements adoptés  

Le conseil a adopté le règlement 2127-2018 qui fut déposé lors de la séance du 15 octobre. Ce règlement vise l’emprunt d’une somme de 2 666 400$ pour l’exécution des travaux de réfection du parc Casavant-Desrochers.  

Le règlement 2126-2018 visant des modifications de zonage fut également adopté. Le secteur touché est la zone C-81 située sur la rue Visitation, entre l’entreprise Bo-Jardin et le Rang Double. L’usage « habitation multifamiliale » est ajouté à cette zone et les usages « commerce de détail de véhicules », « commerce relié au service à l’automobile » et « service de restauration et d’hébergement » en sont retirés.  

La Municipalité a également approuvé un soutien financier à la Société de généalogie de Lanaudière ainsi qu’à la Légion Royale canadienne dans le cadre de la Campagne du Coquelicot 2018.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média