Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

06 Novembre 2018

Steven Lafortune - slafortune@lexismedia.ca

« Pour lui, les Québécois avaient tout en eux »

Hivon Landry

©(Photo gracieuseté)

Véronique Hivon a tenu à rendre hommage à Bernard Landry, décédé à l’âge de 81 ans, mardi.

POLITIQUE. Au-delà de son titre de députée du Parti Québécois, c’est surtout à titre de députée de Joliette que Véronique Hivon a tenu à rendre hommage à Bernard Landry, décédé aujourd’hui (mardi).

Décrivant l’homme politique comme étant « tellement attaché à ses racines lanaudoises et de Saint-Jacques-de-Montcalm », Bernard Landry était à ses yeux synonyme de confiance, de conviction et de combativité.

« Il a passé sa vie au service du public, autant lorsqu’il était ministre, premier ministre ou professeur, ainsi qu’à la cause de l’indépendance. Pour lui, les Québécois avaient tout en eux », a-t-elle souligné, offrant du même souffle ses sincères condoléances aux membres de sa famille.

Au fil du temps, elle a développé une belle complicité avec l’ancien premier ministre, qu’elle côtoyait à de nombreuses reprises lors d’événements caritatifs. Ils ont même échangé ensemble lors de sa réélection le 1er octobre dernier.

D’ailleurs, elle se souvient d’une anecdote qui décrit bien l’homme de 81 ans. Lors de l’ouverture d’un parc à Saint-Jacques-de-Montcalm, il y a quelques années. Bernard Landry était appelé à s’adresser aux convives présents.

« Il a entrepris son discours en mentionnant qu’il était important de souligner la culture avant de s’envoler dans une tirade sur l’indépendance, se remémore-t-elle. Cela n’était pas du tout la raison pour laquelle il était présent! Malgré la tenue protocolaire de l’événement, il a trouvé le moyen d’en parler, et ce, même si certains dignitaires ne partageaient pas son point de vue. »

Enfin, de l’homme, elle retient qu’il était heureux de contribuer à la vie joliettaine, en l’occurrence l’Académie Antoine-Manseau, puisqu’il a fait ses études au Séminaire de Joliette, en plus d’être un excellent orateur.

Commentaires

8 novembre 2018

Marcel Thiboutot

Bravo à toi Véronique. Nous t’admirons... de loin. Sympathies et bon courage. On perd des batailles... mais on n’a pas perdu la guerre (l’indépendante). Sincèrement.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média