Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

04 Octobre 2018

Steven Lafortune - slafortune@lexismedia.ca

La mémoire de Dominique Courchesne honorée par Notre-Dame-des-Prairies

La mémoire de Dominique Courchesne honorée par Notre-Dame-des-Prairies

©(Photo L'Action - Steven Lafortune)

La famille de Dominique Courchesne était présente au dévoilement de l’espace qui portera son nom dans le quartier Riverain de la Ville de Notre-Dame-des-Prairies.

HOMMAGE. Exactement 20 ans après le décès tragique de l’agent de la Régie intermunicipale de Joliette, Dominique Courchesne, la Ville de Notre-Dame-des-Prairies a salué sa mémoire.

Situé le long de la rivière L’Assomption, dans le quartier du Riverain, l’Espace Dominique Courchesne a été dévoilé, le 3 octobre. La cérémonie a attiré de nombreux amis et membres de la famille, dont son frère Christian, ainsi que ses parents Danielle et Jean-Yves. 

C’est le paternel qui a écrit à la Ville concernant le triste anniversaire du décès de son fils. « Ce n’est pas toujours comique même après 20 ans, mais aujourd’hui, c’est rafraîchissant », a-t-il lancé devant les convives.  

Quant à sa mère, elle s’est dit émue par le geste de la Ville, qui a tout de suite embarqué dans le projet. « C’est touchant. Bien qu’il nous manque et que nous nous ennuyons de lui, cela nous fait plaisir en même temps. L’endroit nous permettra de nous souvenir de lui », a-t-elle souligné, racontant qu’elle détient des clichés de son garçon pêchant non loin du lieu où la plaque a été installée.

Un passionné de son métier

Plusieurs collègues étaient également présents au dévoilement de l’Espace Dominique Courchesne, notamment Yves Coulombe. Agent à l’époque, il se souvient très bien de son ami, qu’il a côtoyé durant trois mois dans les rangs de la Régie intermunicipale de Joliette. 

« Il était un passionné de son métier, un vrai « tripeux » de police. Dominique avait le souci du travail bien fait, était efficace et très motivé », a-t-il fait savoir. 

Marc Labrosse, qui était en service avec M. Courchesne le soir de son décès, n’aurait voulu pour rien au monde manquer ce rendez-vous. Travaillant maintenant à Montréal, il a pris congé pour assister au dévoilement. 

« Bien que vingt années se soient écoulées, je me souviens de cette journée comme si elle était survenue la veille. Dominique était quelqu’un de très impliqué, toujours prêt à aider. Je suis sûr que nous aurions eu un cheminement semblable. Il aurait gravi les échelons plus rapidement que moi », a-t-il mentionné. 

La mairesse se souvient

La mairesse de la Ville de Notre-Dame-des-Prairies, Suzanne Dauphin, a ouvert la cérémonie en rappelant que Dominique Courchesne, citoyen prairiquois, est décédé dans la nuit du 3 octobre 1998, à l’âge de 23 ans, alors qu’il protégeait la population. D’ailleurs, elle siégeait au sein du conseil d’administration de la Régie intermunicipale de Joliette lorsque l’incident s’est produit.  

Elle espère que l’espace, agrémenté d’une plaque commémorative, d’une balançoire, d’un arbre et d’un sentier, permettra à la famille de se recueillir.

Espace Dominique Courchesne

©(Photo L'Action - Steven Lafortune)

La Ville a dévoilé la plaque commémorative en l’honneur du policier décédé dans l’exercice de ses fonctions le 3 octobre 1998.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média