Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Tribune libre

Retour

23 octobre 2018

Étudiant Cégep de Joliette - infolanaudiere@lexismedia.ca

La charte des droits et liberté de 2013, remasterisée ?

LETTRE OUVERTE. Comparer le nouveau programme concernant la laïcisation, mis sur pied par François Legault, à la charte des droits et des valeurs de Pauline Marois est certes logique, mais surtout très erroné.

François Legault, nouveau premier ministre du Québec, commence à honorer l'une de ses nombreuses promesses électorales. Son parti, la Coalition Avenir Québec (CAQ), a relancé le débat sur la laïcisation dans le milieu scolaire, mais aussi au travail. Selon ce programme laïc, aucun symbole religieux ne sera autorisé pour les personnes en position d’autorité en milieu de travail. Juges, policiers et procureurs ne seront pas épargnés par cette charte version 2018

La CAQ accorde une trop grande importance à cette promesse électorale. Perdre du temps sur une telle futilité est inutile. Le Québec a besoin de se concentrer sur des enjeux beaucoup plus importants comme l’environnement. L’Organisation des Nations Unies (ONU) annonce qu’il ne reste que deux ans avant que les effets de la pollution sur la Terre ne deviennent irréversibles. 

Aleck Jean-Louis

Étudiante en arts, lettre et communication au Cégep Régional de Joliette

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média