Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 Janvier 2018

Geneviève Geoffroy - ggeoffroy@lexismedia.ca

Sears doit fermer ses portes dans deux jours

©Photo L'Action - Archives

COMMERCE. C'est la fin pour Sears au Canada et, incidemment, c'est la fin aussi à Joliette. Alors que certains magasins ont déjà fermé leurs portes à travers le pays, le magasin Sears des Galeries Joliette doit fermer le dimanche 14 janvier.

Sears Canada possédait 130 magasins à travers le pays et a ouvert pour la toute première fois en 1953, alors sous la bannière Simpsions-Sears Ltd. Il était l'un des plus grands détaillants au pays.

Or, en octobre 2017, l'entreprise a demandé l'autorisation à la Cour supérieure de l'Ontario d'amorcer sa liquidation pour mettre fin à ses activités, ce qui lui a été accordé.

Dans un communiqué publié sur son site internet, Sears Canada indique qu'elle s'était engagée dans un plan de renouvellement au cours des 18 derniers mois, lequel avait commencé à porter ses fruits, mais n'avoir eu d'autres choix que de mettre la clé dans la porte.

« Malheureusement, en dépit des incroyables efforts déployés par ses dévoués associés dans tous les secteurs de l'entreprise, Sears Canada ne dispose pas des ressources financières qui lui auraient donné le temps nécessaire pour mener à bien sa restructuration », expliquait l'entreprise.

À Joliette, le magasin Sears a ouvert ses portes le 16 octobre 2003. Une coupure de ruban avait alors eu lieu en présence de Nathalie Champagne, alors directrice générale des Galeries Joliette, de l'ex-maire de Joliette René Laurin, Marc Bibeau de Beauward et de plusieurs autres personnes issues de l'entreprise.

©Photo - Collection Jean Chevrette

À Joliette, le magasin Sears a ouvert ses portes le 16 octobre 2003.

Soulignons qu'à l'époque de la venue du Sears, la Chambre de commerce du Grand Joliette avait mené une vaste étude sur les fuites commerciales à Joliette. Il apparaissait alors que si les gens allaient faire des achats à l'extérieur, c'était surtout dans le cadre d'une activité ou d'une sortie et non en raison d'un manque dans la région. Les fuites commerciales semblaient donc moins importantes que l'on pensait. Toutefois, la réponse aux fuites commerciales se voulait la venue d'un magasin grande surface à Joliette. Peu de temps après, Sears ouvrait ses portes.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par