Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

05 novembre 2017

Caroline Morneau - infolanaudiere@lexismedia.ca

Une jeune femme de 26 ans élue à la tête de Saint-Félix-de-Valois

©Photo TC Media - Caroline Morneau

ÉLECTIONS. À seulement 26 ans, la conseillère municipale sortante Audrey Boisjoly devient la première mairesse de Saint-Félix-de-Valois, le 5 novembre, lors des élections municipales. Elle est non seulement la première femme à obtenir ce poste, mais elle est également la plus jeune.

« J'ai tellement travaillé fort sur le terrain ces quatre derniers mois. Je suis fière d'être la première mairesse de la municipalité. Ça prouve que les jeunes femmes ont leur place en politique », sourit la principale intéressée, quelques instants après l'issue du vote.

La nouvelle mairesse est diplômée au baccalauréat en Gestion publique de l’Université du Québec à Montréal. Depuis un an, elle est attachée politique du député provincial dans Berthier, André Villeneuve, en plus d'occuper la fonction de conseillère municipale de Saint-Félix à temps partiel. Elle entend désormais briguer la mairie à temps plein.

« Je vais laisser tomber mes occupations en politique provinciale pour devenir mairesse à temps plein. Je suis tellement passionnée de politique depuis que je suis toute petite, grâce à mon père. Je crois fermement à la politique municipale et à l'importance d'entretenir une proximité avec la population. »

Audrey Boisjoly succède à Martin Desroches qui avait été élu en 2015 et qui ne s'est pas représenté. M. Desroches avait lui-même succédé à Gyslain Loyer, élu en 2013.

« Je suis contente, car je vais pouvoir apporter un peu de stabilité à Saint-Félix, dénote Audrey Boisjoly. Il y a longtemps qu'un maire n'a pas complété un mandat de quatre ans ici. Moi, je suis jeune. Je suis là pour rester. »

Maintenant à la tête du conseil municipal, la jeune femme entend faire de l'environnement et du développement du parc industriel des priorités. Elle compte également créer un budget participatif, afin de permettre aux citoyens de proposer leurs projets.

Taux de participation de 45 %

Au total, 2432 personnes se sont présentées aux urnes le soir du scrutin, à Saint-Félix, sur 5319 électeurs inscrits, pour un taux de participation s'élevant à 45 %. Audrey Boisjoly a emporté l'élection avec 53,9% des voix, devant Michel L'Écuyer qui a obtenu près de 25 % du vote. Les candidats Gaétan Desrosiers et Benoît Fontaine ont respectivement obtenu 16,8 % et 5,3 % des voix.

« C'est comme une course automobile, on n'est jamais content d'arriver deuxième, commente Michel L'Écuyer. Mais je félicite tout de même Mme Boisjoly qui devient la première mairesse du village. C'est un exploit. »

À noter que Maryse Gouger a été réélue dans le district 1 avec 275 voix. Elle affrontait Colette Laferrière qui en a obtenu 110. Denis Renaud a quant à lui obtenu le district 3 (231 voix) aux dépens de Claudine Bernèche (220 voix).

Gyslain Loyer (district 2), Pierre Lépicier (district 4), Sylvain Trudel (district 5) et Luc Ducharme (district 6) avaient déjà été élus par acclamation.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média