Sections

Un dernier hommage à Jean Bernier

« Il était vraiment une force tranquille » - Félix Bernier


Publié le 30 juin 2017

Jean Bernier est décédé en réalisant deux de ses passions, le vélo et les voyages. @BV:Jean Bernier au marathon de Boston. <@CP>(Photo gracieuseté)<@$p>

©(Photo gracieuseté)

DÉCÈS. L'ancien professeur d'éducation physique et grand passionné de vélo Jean Bernier, de Saint-Charles-Borromée, est décédé le 11 juin dernier à Antananarivo alors qu'il effectuait un voyage à Madagascar. Bien connu dans la région, M. Bernier organisait également les courses cyclocross Vélobosco depuis 1999. 

« Il aimait beaucoup la pédagogie et un de ses buts était que les courses soient très accessibles pour que le plus de gens possible puissent découvrir ce sport. Il connaissait chaque coureur par son nom, les encourageait et faisait tout pour que ce soit très convivial », a commenté son fils Félix Bernier en entrevue avec L'Action.

Âgé de 67 ans, Jean Bernier est décédé paisiblement pendant son sommeil alors qu'il participait à un voyage de deux mois, dans le cadre d'un tour organisé qui consistait à traverser l'île de Madagascar en bicycle. « C'était pas mal un des plus vieux à l'avoir fait et malgré tout, il était parmi les meilleurs. Il avait déjà été en Afrique et il avait vraiment aimé cela. Il avait hâte d'y retourner et avait beaucoup de plaisir. »

En effet, depuis sa retraite, en 2009, M. Bernier a réalisé de nombreux voyages à travers le monde en y amenant toujours sa bicyclette. Afrique, Inde, Canada, Amérique du Sud, il a visité plus de 18 pays au cours des dernières années.

« Il avait vraiment une grande soif de connaissance et ça fait partie de ce qu'il nous a légué. En plus de toutes ses valeurs comme le dépassement de soi, le désir de travailler fort et de poursuivre ses rêves et l'importance de l'activité physique et des saines habitudes de vie. Mon père était vraiment une force tranquille. »

(Photo gracieuseté)

Avant de prendre sa retraite, Jean Bernier a été enseignant d'éducation physique pendant 32 ans, dont 13 ans dans Lanaudière. Il a notamment enseigné à l'école primaire de Saint-Paul et a été entraîneur pour plusieurs équipes sportives comme le club Jet Triathlon de Joliette. 

Il a fait du vélo de montagne jusqu'en 2006 et a ensuite découvert le cyclocross en Ontario, une discipline qui n'était vraiment pas connue au Québec. « Il a été l'une des premières personnes à populariser le cyclocross par ici. »

Les courses du championnat actuel supposées se tenir en août sont d'ailleurs suspendues jusqu'à nouvel ordre. Félix Bernier aimerait toutefois organiser une course hommage. « C'est une communauté tissée serrée et tout le monde aimait mon père. J'aimerais qu'on puisse se retrouver tous ensemble. »

La famille accueillera tous ceux qui souhaitent rendre un dernier hommage à Jean Bernier au centre Funéraire Régional Joliette le mardi 4 juillet de 14 h à 17 h, de 19 h à 22 h et le mercredi dès 9 h. La cérémonie commémorative se tiendra à l'église du Christ-Roi le mercredi 5 juillet à 11 h.