Sections

Les entrepreneurs doivent s'adapter aux nouvelles réalités

Selon Stéphane Forget, conférencier à la Chambre de commerce


Publié le 10 avril 2018

Stéphane Forget, président de la Fédération des Chambres de Commerce du Québec.

©(Photo L'Action - Christian Belhumeur-Gross)

 JOLIETTE. C'est sous le thème « Le monde change, Allez-vous en profiter?» que s'est adressé M. Forget aux entrepreneurs de la région lors du dîner-conférence mensuel de la Chambre de commerce du Grand Joliette.

Abordant les thèmes de la productivité, des nouvelles technologies, du vieillissement de la population et de la diminution de la population active, M. Forget a essentiellement plaidé pour une adaptation des entrepreneurs aux nouvelles réalités du marché. «Si vous voulez faire croître votre entreprise, vous ne pourrez pas simplement vous asseoir et espérer que la croissance économique va faire le reste du travail pour vous. Ce n'est plus le cas. Il faut être plus créatif et plus innovant.»

Selon M. Forget, le vieillissement de la population et la diminution de la main-d'œuvre qu'il entraîne représentent un défi de taille pour les entreprises. Pour contrer le défi de la pénurie de main-d'œuvre, M. Forget argue qu'il faut miser sur une immigration basée sur l'offre et la recherche de mains-d'œuvre qualifiées. Il soutient également que les entreprises devront s'adapter à la génération des milléniaux, qui est généralement plus exigeante que les précédentes en matière de conditions de travail, d'avantages sociaux et d'environnement de travail. «Notre main-d'œuvre change rapidement et comme employeur, il faut penser différemment si on veut être en mesure de recruter la main-d'œuvre dont on a besoin.»

 Un Québec à moitié branché

 M. Forget souligne également un retard important en matière de commerce en ligne. Alors que 90% des Québécois magasinent en ligne avant d'acheter et que 60% achètent à un moment ou un autre en ligne, seulement 2 entreprises sur 10 au Québec font des transactions en ligne et seulement 50% ont un site web ou sont présentes sur les médias sociaux. «On a l'opportunité d'aider nos entreprises à être plus présentes sur le web».

L'importance du libre-échange

M. Forget s'est également voulu rassurant concernant l'accord de libre-échange avec les États-Unis. «Il y a 35 états qui ont le Canada comme premier partenaire commercial, il y a 9 000 000 d'Américains qui travaillent grâce aux ententes avec le Canada. Il y a beaucoup de gouverneurs et de chefs d'entreprise qui font le travail pour nous à Washington» a-t-il soutenu. Il appelle cependant à une diversification des exportations.

M. Forget rappelle la nécessité cependant d'améliorer la productivité globale et pour ce faire, les entreprises doivent investir dans les nouvelles technologies, les nouveaux équipements et la recherche et le développement. Les gouvernements doivent également les accompagner et les soutenir.

L'usine Bridgestone de Joliette finaliste au gala des Mercuriades 2018

La Chambre de commerce de Joliette a profité du dîner-conférence pour annoncer la nomination, comme finaliste au gala des Mercuriades 2018, de l'usine Bridgestone de Joliette. L'entreprise est finaliste dans la catégorie: Formation et développement de la main-d'œuvre. Le gagnant sera annoncé le 19 avril prochain.