Sections

Projet pilote déposé pour la possession de poules au sein du périmètre urbain

Séance du conseil à Saint-Charles-Borromée


Publié le 10 mai 2018

La municipalité de Saint-Charles-Borromée

©(Photo L'Action - archives)

MUNICIPAL. La municipalité devrait adopter lors du prochain conseil un règlement pour la mise en place de ce projet pilote.

Lors de la séance du 7 mai dernier, le conseil municipal de Saint-Charles-Borromée a déposé et entériné plusieurs projets de règlement. Tout d'abord, le projet de règlement visant la délégation des pouvoirs budgétaires, présenté lors de la séance du 23 avril, a été adopté.  Le nouveau règlement accorde un pouvoir de dépenser à certains fonctionnaires de l'appareil municipal, dont le directeur général et les directeurs de services. Ces derniers peuvent maintenant autoriser des dépenses courantes n'excédant pas un certain montant prévu selon le poste et le service, et ce, sans obtenir l'aval des élus. Le règlement permet également au directeur général d'autoriser les responsables d'activités budgétaires à procéder à des transferts au sein des différents postes budgétaires sous leur juridiction.

Un règlement d'emprunt de 1 280 000$ pour la reconstruction des infrastructures dans le secteur Louis-Bazinet a également été adopté.

Des poules en milieu urbain à Saint-Charles-Borromée?

Le conseil a déposé un projet de règlement autorisant la mise en place d'un projet pilote pour l'élevage de poules en milieu urbain. Le projet pilote serait d'une durée de deux ans et trois poules seront autorisées sur un  terrain d'une superficie minimale de 700 mètres carrés comprenant une résidence unifamiliale. Les poules devront être gardées dans la cour arrière au sein d'un poulailler ou d'un enclos à poules. La présence de coq serait interdite.  Les résidents intéressés devront se procurer un certificat d'autorisation. Un maximum de 20 certificats sera autorisé pour ce projet pilote la première année.  Le règlement devrait être adopté lors de la prochaine séance. Rappelons que les villes de Notre-Dame-des-Prairies et Joliette ne permettent pas l'élevage de poules. Malgré une pétition signée par 200 personnes en 2013, la ville de Joliette a refusé d'aller de l'avant.

Il est à noter qu'il s'agissait de la première séance du conseil sans papier à Saint-Charles-Borromée.