Sections

Plusieurs investissements dans la région

Budget 2018


Publié le 5 avril 2018

Lise Thériault, ministre responsable de la région Lanaudière

©Photo gracieuseté

ACTUALITÉ. Selon la ministre Lise Thériault, c'est plus de 2,7 milliards sur 10 ans qui seront investis dans les infrastructures lanaudoises.

« Je suis heureuse des mesures présentées dans le Plan économique du Québec de mars 2018. Elles permettront d’améliorer la qualité de vie des Lanaudoises et Lanaudois et de soutenir le développement de nos entreprises ainsi que de notre économie », a soutenu Mme Thériault, ministre responsable de la région, par voie de communiqué.

L'argent injecté dans la région servira essentiellement à quatre projets: la réfection du pont Le Gardeur sur la rivière des Prairies, la construction d'une salle de spectacle à géométrie variable à Repentigny, l'ajout de 150 lits à l'hôpital Pierre Le Gardeur et la bonification d'un lien interrives entre Saint-Ignace-de-Loyola et Sorel-Tracy. Peu de précisions ont été données par la ministre concernant le lien interrives, «des annonces suivront» a-t-elle mentionné.

On note l'ajout d'un service ambulancier à Manawan et le rehaussement de la couverture ambulancière pour Saint-Zénon et Saint-Michel-des-Saints. La ministre a également annoncé, le 3 avril dernier, un investissement de 2,5 M$ pour des travaux de réaménagement de l'hôtel de ville de Sainte-Julienne. Rappelons que l'hôtel de ville fut la proie des flammes en mars 2016. Sur le plan récréotouristique, Mme Thériault a fait l'annonce le 4 avril d'une aide financière de 54 000 $ pour l'Auberge du Lac Taureau afin de bonifier l'offre touristique dans la région.

Mme Thériault souligne aussi que tous les Lanaudois pourront profiter de plusieurs mesures budgétaires, dont le programme AccèsLogis pour les familles à faibles revenus et la prolongation d'un an du crédit RénoVert.

Les infrastructures routières laissées pour compte

Appelé à commenter les mesures budgétaires pour la région, le député de Berthier, André Villeneuve, s'est dit très déçu. Le député déplore surtout les faibles investissements en matière de transport. « De l'aveu même du ministre Fortin (Transports), on est en retard au niveau des investissements dans le réseau routier de la région et on nous présente dans le budget actuel le plus faible investissement des dernières années, 133M$. C'est certain qu'on ne peut pas se réjouir de ça.» M. Villeneuve rappelle que de nombreux ponts dans les municipalités ont été fermés ou fonctionnent à circulation réduite et aucune somme n'a été prévue pour remédier à la situation.

Trop peu pour les organismes communautaires

La table régionale des organismes communautaires de Lanaudière, la TROCL, soutient qu'il s'agit d'un budget clientéliste. Si on salue les investissements de l'ordre de 35 M$ dans le milieu communautaire à l'échelle nationale, on rappelle du côté de la TROCL que les besoins se chiffrent à près de 475 M$, dont 34 M$ pour Lanaudière seulement.

« Nous reconnaissons que le gouvernement a fait un pas de plus dans la bonne direction, en ce qui concerne les organismes communautaires autonomes. Toutefois, on doute que ce soit là une réelle reconnaissance du gouvernement de l’importance du secteur, mais qu’il s’agit surtout d’une embellie préélectorale. Il doit faire beaucoup plus d’effort pour diminuer la pauvreté » a soutenu par voie de communiqué Hugo Valiquette, coordonnateur de la TROCL.