Sections

La dette de la Ville de Joliette a diminué d'environ 3 M$ en un an


Publié le 10 janvier 2018

Photo L'Action - Archives

©Photo L'Action - Archives

BUDGET. La dette de la Ville de Joliette a diminué d'un peu moins de 3 M$ en un an.

En effet, la dette globale de la municipalité est passée de 74,6 M$ au 31 décembre 2016 à environ 71,8 M$ au 31 décembre 2017.

De ce total, 60 % est à la charge de l'ensemble de la population, soit environ 43 M$.

Sept pour cent sont à la charge du gouvernement provincial à titre de subventions versées sur plusieurs années, 26 % est à la charge d'une partie des contribuables à titre de taxes de secteur, puis 7 % sont liés au réseau électrique.

« En mai [2017], le conseil municipal s'est doté de règles de gestion de la dette fixant des limites pour orienter les pratiques de nos activités de financement, indiquait le maire de Joliette, Alain Beaudry, le 18 décembre dernier […] La ville priorise le financement d'investissements via le fonds de roulement [NDLR Des sommes accumulées au cours des années permettant de financer des projets d'investissement sans intérêts] lorsque c'est possible. »

En 2018, 16,1 M$ seront investis par la Ville de Joliette dans divers projets. De ce nombre, 7,9 M$ seront payés par des emprunts (dette), 2 M$ seront payés comptant via les taxes municipales perçues, 5,4 M$ par le fonds de roulement et 800 000 $ par des montants réservés (surplus affectés).

« Le bon contrôle de notre situation financière nous permet de maintenir le rythme et de garder le cap sur les projets », avait ajouté Alain Beaudry.