Sections

Plus de food truck pour le moment à la Fromagerie Roy

Une pétition circule pour maintenir les événements


Publié le 29 juin 2017

Patrick Noël et Bruno Roy souhaitent pouvoir poursuivre leurs événements du vendredi.

©(Photo gracieuseté)

BOUFFE DE RUE. Le food truck de la Sucrerie du Domaine ne sera pas à la Fromagerie Roy demain (30 juin). En effet, la Fromagerie a reçu un avis d'usage illégal daté du 16 juin concernant la présence du camion de rue, les vendredis, dans son stationnement.

Le propriétaire de la Sucrerie du Domaine, Patrick Noël, explique en entrevue avec l'Action qu'il existait une entente avec la Municipalité de Rawdon autorisant la présence du food truck sur les sites municipaux et pour de l'événementiel. Il n'existerait aucune réglementation municipale en zone commerciale.

Selon M. Noël, les rendez-vous à la Fromagerie Roy, qui ont débuté la saison dernière pour se poursuivre ce printemps, cadraient avec de l'événementiel. « Le but était de promouvoir et de mettre en valeur les produits de la Fromagerie, qui sortaient de la chambre de production, un après-midi par semaine. On ne se promène pas n'importe où. »

Patrick Noël ajoute qu'une plainte aurait cependant entraîné l'émission de l'avis. La Sucrerie du Domaine a donc lancé une consultation et une pétition sur les réseaux sociaux afin de connaître l'avis de la population.

L'entreprise souhaite que Rawdon mette en place un règlement pour encadrer la présence de food truck avec délivrance de permis.

« Nous voulons être proactifs et aller de l'avant. Nous voulons encourager l'économie locale. La présence du food truck amène des visiteurs à Rawdon et les gens ne viennent pas juste manger, ils consomment aussi localement. »

La Sucrerie du Domaine souhaite être conforme et compte maintenant attendre le son de cloche de la Municipalité. « Nous ne voulons pas entrer en guerre, nous avons fait notre demande par écrit et nous voulons donner une chance à Rawdon de coopérer. »

Patrick Noël souligne que, sur internet, les avis sont unanimement en faveur de la présence du camion de bouffe de rue. « Les gens ne veulent pas se casser la tête. Un food truck, c'est festif, simple et abordable. »

Au moment de publier, près de 300 personnes avaient signé la pétition.

Joint par l'Action, le maire de Rawdon, Bruno Guilbault, venait de prendre connaissance de la pétition. Il a affirmé  que le dossier allait bientôt se régler.

 

Le food truck était à la Fromagerie tous les vendredis.

©(Photo gracieuseté)