Sections

Décès de l’ex-conseiller municipal Jean-Pierre Beaulieu

Mise en berne des drapeaux

Publié le 19 mai 2017

Une photo prise lors de la soirée reconnaissance des anciens élus, le 17 septembre 2015. À cette occasion, le maire avait souligné le passage dans la vie politique de Jean-Pierre Beaulieu et de Louise Savignac.

©(Photo gracieuseté)

MUNICIPAL. Le maire de Saint-Charles-Borromée, André Hénault, a annoncé la mise en berne des drapeaux de la Municipalité, aujourd’hui, le 19 mai, afin de commémorer la mémoire et l’oeuvre de l’ex-conseiller municipal Jean-Pierre Beaulieu, décédé le 8 mai dernier, à l’âge de 76 ans.

Jean-Pierre Beaulieu est entré à l’hôtel de ville de Saint-Charles-Borromée en 1985, occupant ses fonctions au siège 1 jusqu’en 2013. Véritable gentleman, M. Beaulieu aura représenté ses électeurs pendant 28 années au cours desquelles il aura, entre autres, été membre de la Commission des ressources humaines, délégué à l’Office municipal d’habitation de Joliette et délégué à la régie intermunicipale de la bibliothèque. Il avait à cœur le dossier du tourisme, agissant comme « notre ambassadeur par excellence à l’intérieur comme à l’extérieur de nos frontières charloises », témoigne M. Hénault. Il a marqué le développement de Saint-Charles-Borromée, ayant participé aux pelletées de terre, puis aux inaugurations du centre Saint-Jean-Bosco, des plateaux sportifs, de la centrale d’eau potable, de l’hôtel de ville.

Le maire de Saint-Charles-Borromée a procédé ce matin à la mise en berne des drapeaux à l’hôtel de ville afin d’honorer la mémoire et de souligner la contribution exceptionnelle de cet homme de valeur.

« Tous les membres de l'organisation municipale sont profondément peinés et touchés par le décès de Jean-Pierre Beaulieu. Au nom des membres du conseil municipal, j’offre mes plus sincères condoléances à son épouse, ainsi qu’aux membres de sa famille. Les Charloises et les Charlois se souviendront longtemps de son dévouement et de son engagement. Il avait toujours à cœur l’intérêt des citoyens, a indiqué M. Hénault. Cette rigueur et cette sensibilité ont fait de lui un conseiller municipal apprécié, accessible et près des gens. »