Sections

Bilan annuel des activités de la Financière agricole dans Lanaudière

Publié le 6 décembre 2017

AGRICULTURE. La Financière agricole du Québec dévoile aujourd'hui le bilan 2016-2017 de ses activités en matière de financement, d'assurance et de protection du revenu auprès des entreprises agricoles de la région. 

Ces informations découlent du rapport annuel pour l'exercice financier s'étant terminé le 31 mars 2017.

Dans Lanaudière, les garanties de prêts consenties aux entrepreneurs par la Financière agricole du Québec représentent, pour 2016‑2017, 79 millions de dollars. De ce montant, 43 millions ont été accordés à des entreprises céréalières et laitières. Pour sa part, le volume de financement forestier a atteint près de 310 000 dollars.

Au cours de 2016-2017, la Financière agricole du Québec a appuyé financièrement 23 jeunes de la région dans leur projet d'établissement ou de démarrage en agriculture. Cette aide financière a totalisé 480 000 dollars. À cela s'ajoutent des tarifications avantageuses dans l'application des autres programmes, notamment au chapitre du financement et du Programme d'assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA).

Les programmes d'assurance et de protection du revenu offerts par la Financière agricole du Québec couvrent la plupart des risques auxquels font face les entreprises agricoles. Ainsi, plus de 19 millions de dollars ont été alloués aux producteurs de la région par l'intermédiaire de ces programmes. Plus spécifiquement, des compensations de 7,5 millions de dollars ont été accordées en ASRA, principalement pour le secteur porcin.

Les interventions du programme Agri-stabilité auprès des participants de la région sont, quant à elles, d'un million de dollars, auquel s'ajoutent 526 000 dollars provenant du programme Agri-Québec Plus. De plus, des contributions gouvernementales de près de 9,1 millions de dollars ont été versées aux participants dans le cadre des programmes Agri‑investissement et Agri-Québec. Les entreprises assurées au Programme d'assurance récolte (ASREC) ont reçu des indemnités de près de 1,3 million de dollars, dont plus de 617 000 dollars pour des dommages causés aux cultures légumières.