Sections

Le nouveau maire de SCB entend suivre les traces d'André Hénault


Publié le

Robert Bibeau, maire de Saint-Charles-Borromée.

©Photo TC Media - Caroline Morneau

MUNICIPAL. Robert Bibeau, qui a œuvré comme conseiller municipal durant près de 30 ans sous la gouvernance d'André Hénault, est devenu, le 6 octobre, le nouveau maire de Saint-Charles-Borromée. Il entend continuer le travail entrepris par son prédécesseur. 

« J'ai travaillé avec André (Hénault) pendant 29 ans exactement. J'ai toujours été dans l'équipe d'André, j'ai appris beaucoup de lui. On s'est toujours influencé mutuellement. C'est certain que ma manière de diriger la municipalité sera semblable à la sienne, dénote M. Bibeau, en entretien avec L'Action, précisant qu'il compte gérer Saint-Charles-Borromée avec beaucoup d'écoute et de dévouement.

Jusqu'à ce que M. Hénault annonce à son équipe son intention de quitter la politique, le nouveau maire élu sans opposition n'avait jamais envisagé de se présenter à la tête du conseil municipal.

« Il nous a questionnés à savoir qui était intéressé à prendre le relais. Quand j'ai su que j'avais l'appui de toute l'équipe, j'ai décidé de me lancer. »

À titre prioritaire, Robert Bibeau souhaite poursuivre le développement urbain du rang de la Petite Noraie Nord et Sud. Selon lui, l'accueil de nouvelles familles à la municipalité passe par une bonification de l'offre domiciliaire à cet endroit. Le prolongement du boulevard L'Assomption Ouest, notamment, et la création d'un nouveau secteur « multi résidentiel » font également partie des priorités en ce qui a trait au développement urbain.

Le conseil municipal en place se concentrera par ailleurs, durant la prochaine année, à soutenir la Commission scolaire des Samares pour l'implantation d'une école primaire sur le territoire. La nouvelle construction, rappelons-le, serait sise au parc Casavant-Desrochers, sur l'avenue Pierre-de-Coubertin.

« On a ciblé le terrain, on a mis en place le système d'égout et d'aqueduc, mais il reste des démarches à faire auprès du gouvernement avant d'entreprendre la construction. On va aider la commission scolaire en créant les facilités nécessaires. »

Robert Bibeau évoque également la nécessité de continuer de supporter le Centre hospitalier régional de Lanaudière (CHRDL) dans ses démarches d'acquisition d'une nouvelle buanderie publique. Il souhaite, par la même occasion, continuer le développement de services et de commerces à proximité de l'hôpital, sur le boulevard des Mésanges et sur la rue Marie-Curie, notamment.

« Il y a déjà le Carrefour d'excellence en santé (école de formation professionnelle) qui se construit, entre autres. On veut continuer de valoriser notre pôle santé, en collaboration avec la communauté médicale. »

Rappelons que Robert Bibeau a été élu avec toute son équipe de conseillers. Deux nouveaux visages s'ajoutent à l'hôtel de ville, soit Louise Savignac et Denis Bernier, assermentés le 10 novembre.

« On va se rencontrer pour élaborer nos priorités avant la proposition du budget. Plus de détails sur nos intentions concrètes en termes de projets suivront », conclut le maire, ajoutant qu'il remercie tous les électeurs qui se sont déplacés le 6 novembre pour aller voter.