Sections

Un Lanaudois accusé de crimes sexuels sur deux mineurs


Publié le 13 juillet 2017

Jean-Claude Gravel (à ne pas confondre avec le maire de Lavaltrie) a été accusé le 28 juin 2017 de crimes sexuels.

©Photo - gracieuseté

JUSTICE. Un septuagénaire de Saint-Félix-de-Valois fait face à de graves accusations en lien avec des crimes sexuels qu'il aurait commis à l'encontre de deux mineurs il y a plus de 30 ans.

Jean- Claude Gravel, 79 ans, - NDLR: à ne pas confondre avec le maire de Lavaltrie –  est accusé d'avoir fait deux victimes durant les années 1980 et au début des années 1990.

Jean-Claude Gravel fait face à neuf accusations de nature sexuelle concernant ces deux victimes alléguées. Pour chacune d'elles, les abus auraient duré plusieurs années et auraient commencé alors qu'elles étaient en bas âge.

Il est accusé d'avoir atteint à la pudeur de l'une d'elle alors que celle-ci avait quatre ans.

Il est accusé de l'avoir agressée sexuellement entre l'âge de quatre ans et l'âge de 13 ans. Il est aussi accusé de contact sexuel envers elle.

Jean-Claude Gravel est aussi accusé de contact sexuel, d'incitation à des contacts sexuels et d'agression sexuelle envers la seconde victime alléguée, qui était âgée entre sept ans et 13 ans au moment des faits qui lui sont reprochés.

Les crimes dont il est accusé auraient eu lieu à Saint-Jean-de-Matha, dans le nord de Lanaudière. À cette époque, selon la police, Jean-Claude Gravel possédait un chalet au Lac Vert de cette municipalité du nord de Lanaudière.

Jean-Claude Gravel a été arrêté le 9 mars dernier à sa résidence de Saint-Félix-de-Valois et a formellement comparu devant le tribunal le 28 juin, au palais de justice de Joliette. Il doit revenir en août devant la cour pour la suite des procédures judiciaires intentées contre lui.