Rendez-vous avec la relève scientifique

Publié le 17 mars 2017

Quelques acteurs de ce grand projet.

©(Photo TC Media- Mélissa Blouin)

SCIENCES. Pour la première fois, la finale régionale de l'Expo-sciences Hydro-Québec Mauricie, Centre-du-Québec, de laquelle fait partie Lanaudière, se déroulera à l'école secondaire de l'Érablière. Pour l'occasion, une centaine de jeunes passionnés de sciences envahiront l'école, les 31 mars et 1er avril prochain, et présenteront à la population 54 projets des plus originaux.

« Il s'agit des meilleurs projets de notre grand territoire, dont 33 de vulgarisation, 16 d'expérimentation et 5 de conception. Ce seront 42 filles et 50 garçons qui partageront leurs recherches et leurs réalisations», a expliqué la directrice générale de Technoscience, qui organise l'événement, Nancy Mignault.

Les projets couvriront un large éventail de thématiques comme sciences de la vie, sciences de la santé, sciences physiques et mathématiques, ingénierie et informatique, sciences de la terre et de l'environnement, sciences humaines et sociales et biotechnologies. Ils mettront en valeur tout le savoir scientifique des jeunes.

«Mes enfants ont eux-mêmes carburé à l'Expo-sciences pendant plusieurs années, alors je sais l'impact que ça peut avoir chez les jeunes et l'éveil que ça peut susciter. De plus, un événement comme celui-ci répond super bien au développement de la créativité et du dépassement personnel», a déclaré à son tour le directeur de l'école secondaire, Jean-François Coutu.

Au cours de ces deux journées, 22 000 $ en prix et bourses seront partagés parmi les exposants qui se seront démarqués. La remise des prix se fera le 1er avril, vers 14 h 30, à l'église de Saint-Félix et neuf projets seront sélectionnés pour représenter la région lors de la Super Expo-sciences Hydro-Québec, finale québécoise 2017. Celle-ci se déroulera à l'école secondaire Mgr-A.-M.-Parent à Saint-Hubert du 20 au 23 avril prochain.

« Dans un pays où la recherche, l'innovation et le savoir sont des éléments indispensables à l'épanouissement, il ne fait aucun doute que le secteur des sciences et de la technologie continuera sa croissance et que notre société aura besoin de jeunes de talent, comme les participants de l'Expo-sciences, pour assurer la relève scientifique de demain», a ajouté le président de Technoscience Mauricie, Centre-du-Québec, Michel Cyr.  

Émélie Bellerose, Sara-Maude Lachance Samuel Hétu et Anne-Sophie Boulanger.

©(Photo TC Media - Mélissa Blouin)

Des Whippets jusqu'aux microbes

Les exposants sauront transmettre à la population leur passion en présentant des sujets uniques et variés. Trois projets de l'école secondaire de l'Érablière feront partie de cette finale régionale, dont deux qui nous ont été présentés en exclusivité.

Samuel Hétu et Anne-Sophie Boulanger se sont intéressés à l'environnement qui les entoure et ont décidé de se questionner sur le milieu qui contient le plus de bactéries à leur école entre un cadenas, un pupitre, une rampe d'escalier et un robinet de salle de bain. Ils ont réalisé une recette de gélose maison et ont effectué plusieurs tests, avant d'avoir des résultats surprenants.

De leur côté, Sara-Maude Lachance et Émélie Bellerose ont tenté de trouver l'endroit qui était le plus exposé aux ondes dans un four à micro-ondes. Après deux boîtes de Whippets et 11 positions différentes, les deux jeunes filles ont trouvé l'endroit parfait.

« Je suis très fier de voir que nos élèves font preuve de créativité et d'imagination pour pousser toujours plus loin les limites de la science. Nous aurons la chance de côtoyer des élèves qui sauront nous en mettre plein la vue lors de cette 38e finale régionale», a terminé le président de la commission scolaire des Samares, Michel Forget.

L'école secondaire de l'Érablière a tenu à remercier tous les bénévoles, les étudiants et les partenaires impliqués. Pour toutes les informations, veuillez visiter le site exposciences.qc.ca