L'Entraide pour la déficience intellectuelle fête ses 50 ans

Geneviève Blais infolanaudiere@tc.tc
Publié le 6 novembre 2013

Lieu de rencontre et de partage, agent multiplicateur de sourires, l'Entraide pour la déficience intellectuelle du Joliette Métropolitain célèbre ses 50 ans.

«On rêve toujours de disparaître et que les gens soient complètement intégrés dans la société, mais on n'en est pas là. Je pense que, 50 ans, c'est une marque de confiance. Ça prouve que les parents nous font confiance en venant chercher ici une réponse aux besoins de leurs enfants», soutient la directrice de l'organisme, Emmanuelle Richard.

Avec son atelier et son nouveau centre de jour, l'Entraide accueille en moyenne 40 personnes quotidiennement du lundi au vendredi, un nombre qui grimpe à 80 lorsque des activités de loisirs sont organisées. L'organisme aide ces individus à se découvrir des passions et à prendre leur place dans la société.

Cinquante ans se sont écoulés depuis la création de la ressource en mai 1973, mais celle-ci est toujours demeurée fidèle à sa mission première, qui est de donner des services aux personnes vivant avec une déficience intellectuelle, qu'elles soient d'âge adulte ou non, et à leurs familles. Le lundi 4 novembre, l'équipe de l'Entraide a convié ses membres, leurs parents, et ses partenaires à un «5 à 7» afin de souligner le chemin parcouru et de leur présenter les projets en cours. Environ 125 personnes ont pris part à cet événement, dont la ministre déléguée aux Services sociaux et députée de Joliette, Véronique Hivon.

Centre de jour et café-rencontre pour les parents

Le printemps dernier, la ministre a annoncé un investissement de 1,8 million de dollars pour améliorer les services aux adultes de 21 ans et plus ayant un trouble envahissant du développement (TED), une déficience intellectuelle ou un handicap physique, dans Lanaudière. L'ouverture du centre de jour s'adressant à cette clientèle, fruit du partenariat unissant l'Entraide et la Société de l'autisme, découle de cette annonce. Un nouveau plateau de travail a aussi été mis en place à l'Atelier.

L'Entraide pour la déficience intellectuelle du Joliette Métropolitain prévoit par ailleurs ouvrir un café-rencontre pour les parents, afin de leur permettre d'échanger sur leur vécu et de tisser des liens.