Des résultats exceptionnels pour la gestion des matières résiduelles

Bilan 2016 de la MRC de Joliette

Valérie Houle valerie.houle@tc.tc
Publié le 8 janvier 2017

La MRC de Joliette fait son bilan 2016, marqué par l'adoption du Plan de gestion des matières résiduelles.

©TC Media - archives

MUNICIPAL. À l'aube de l'année 2017, la MRC de Joliette constate avec fierté que les changements effectués pour optimiser la gestion des matières résiduelles ont porté leurs fruits, puisque les citoyens de la MRC ont diminué de 30% leurs déchets dans le bac noir, alors que le réaménagement des collectes a engendré une économie de coûts d'environ 5% pour la MRC.

Pour la MRC de Joliette, ces résultats hors de l'ordinaire viennent confirmer la nécessité de réduire la fréquence de la collecte des déchets domestiques, la plus onéreuse de toutes les collectes, aux deux semaines. Alain Bellemare, préfet de la MRC de Joliette, constate aussi le besoin de limiter la collecte des déchets domestiques à un bac de 360 litres par unité d'occupation et d'introduire la mécanisation de la collecte des déchets.

« Au total, les citoyens de la MRC de Joliette ont généré 12% de moins de matières résiduelles qu'en 2015, c'est vraiment impressionnant, décrit-il. Nous avons instauré ces nouvelles façons de faire en janvier 2016 dans un souci d'efficacité, tant sur le plan environnemental qu'économique. Ces résultats sont encourageants et démontrent que la population et les élus ont à cœur le développement durable de leur communauté.»

Le PGMR, grande réalisation de 2016

« La MRC a de plus en plus de responsabilités qui engendrent une foule de défis stimulants et mobilisateurs, dont le succès est en grande partie lié au travail de mes collègues, maires de la MRC de Joliette, affirme Alain Bellemare. Leur collaboration, leur appui, et leur expertise ont fait toute la différence. »

En 2016, la table des maires et les employés de la MRC de de Joliette ont déployé des efforts pour améliorer les services aux citoyens et relever un important lot de défis, dont la révision du schéma d'aménagement, l'adoption du projet de loi 76 en matière de transport collectif et bien sûr, le nouveau plan de gestion des matières résiduelles.

Ce Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) a été adopté le 12 juillet dernier, après deux consultations publiques. Désormais conforme et disponible sur le site Internet de la MRC, le PGMR prévoit 62 actions précises pour la période 2016-2020, d'une valeur de 1,2 million de dollars.

Pour en faciliter son implantation, ainsi que la collecte des matières organiques, la MRC a créé la Brigade verte, une équipe de six jeunes brigadiers qui a parcouru le territoire de la MRC durant toute la période estivale afin d'informer et de sensibiliser les citoyens à une saine gestion des matières résiduelles.

Plus de 2850 interventions ont été réalisées par la Brigade verte dans les événements de la MRC, dans les campings chez certains propriétaires de fermes et dans les rues.

Schéma d'aménagement

Au cours de la dernière année, la MRC de Joliette a également procédé à la révision du schéma d'aménagement. Afin d'accélérer le processus, deux contrats ont été octroyés auprès de firmes spécialisées sur le plan commercial et industriel.

L'objet de ces études est, entre autres, d'estimer la demande de terrains futurs et de produire la justification de ces besoins. "J'ai également rencontré le sous-ministre associé à l'aménagement du MAMOT afin de clarifier les attentes gouvernementales et de défendre les particularités et les réalités de la MRC de Joliette", spécifie le préfet de la MRC de Joliette.

2017: une année chargée

À l'image de l'année qui se termine, 2017 s'annonce une année fort chargée pour les élus de la MRC de Joliette. Entre autres, la Corporation de développement économique de la MRC de Joliette a été mandatée pour accompagner techniquement et financièrement les promoteurs et les entrepreneurs dans leurs projets de démarrage, de consolidation et de développement des entreprises.

"La prochaine année sera aussi l'occasion d'élaborer et de mettre en œuvre un plan quinquennal découlant d'enjeux communs et d'orientations rassembleuses", conclut le préfet, qui note d'ailleurs qu'une rencontre est prévue en février.

Finalement, l'ensemble des activités de promotion et d'information touristique a été confiée à la Chambre de commerce du Grand Joliette, et que l'organisme Festi-Glace réalisera en 2017 la 35e édition de son événement fort populaire sur la rivière L'Assomption. (VH)