Sections

Qu'allez-vous faire pour supporter la vitalité économique de Sainte-Mélanie et encourager les commerces ?

Sainte-Mélanie


Publié le 9 octobre 2017

Françoise Boudrias et Martin Chaput.

©Photos gracieuseté et TC Media-Mélissa Blouin

En prévision du scrutin du 5 novembre prochain, L'Action a interrogé les candidats à la mairie de Sainte-Mélanie sur leur plan pour l'économie. 

Françoise Boudrias

« Nous voulons continuer de mettre nos commerçants en valeur en les sollicitant lors d'événements rassembleurs comme la Fête des récoltes ou la Fête des citoyens», commente Françoise Boudrias. Pour elle, il est important que tout le monde travaille ensemble. «Dans la société actuelle, ce n'est pas évident de se rassembler et c'est ce que nous voulons faire. » De plus, elle souhaite aider les commerces en conservant un taux de taxation assez bas et en ralentissant le trafic sur la rue principale. « J'aimerais qu'il y ait des arrêts ou des traverses piétonnières pour que les gens prennent le temps d'arrêter.» D'ailleurs, elle mentionne avoir déjà eu une rencontre avec le MTQ à ce sujet, comme cette route lui appartient. Elle termine en signalant qu'une revitalisation a été faite et que pour une petite municipalité, beaucoup de services sont déjà offerts. 

Martin Chaput

« Il n'y a rien à inventer à Sainte-Mélanie, tout est là, il s'agit seulement de mettre tout ça ensemble. Nous avons des artistes, des artisans, des commerçants, mais ce n'est pas mis en valeur, il n'y a pas de synergie entre eux et c'est ce que je veux créer», explique Martin Chaput. Il ajoute que tous ces acteurs sont remplis de volonté, mais qu'ils ont des moyens limités et qu'ils se sentent seuls. «Nous voulons les appuyer et rencontrer chacun des groupes pour savoir comment nous pouvons les aider, c'est eux les mieux placés pour le savoir.» Toutefois, il ne veut pas faire de comités ou de politiques. «Nous ne voulons pas tomber dans l'écrit, mais travailler dans l'action. » Il veut être à l'écoute sans rien imposer, même s'il a quelques idées comme un parcours agrotouristique ou une journée portes ouvertes chez les artistes et artisans.