Sections

Une bibliothèque qui a su suivre le courant

La bibliothèque Rina-Lasnier célèbre son 10e anniversaire en 2017


Publié le 15 juillet 2017

La bibliothèque Rina-Lasnier célèbre son 10e anniversaire en 2017.

©Photo TC Media - Geneviève Geoffroy

ANNIVERSAIRE. En 2000, quand la bibliothèque logeait dans un petit bâtiment, à Joliette, rien n'était informatisé et tout fonctionnait « à l'ancienne » avec des cartes de prêts. Aujourd'hui, elle s'apprête à mettre en place des bornes d'autoprêt pour la clientèle, offre un réseau Wifi et sa collection de livres numériques ne cesse de croître. La bibliothèque a décidément su suivre le courant.

Suzie Charbonneau, directrice générale de la bibliothèque Rina-Lasnier
Photo TC Media - Geneviève Geoffroy

« En 17 ans, c'est effrayant comment ça a changé! […] Une chose est sûre, on n'est plus une bibliothèque de prêt à l'ancienne », lance Suzie Charbonneau, directrice générale de la bibliothèque Rina-Lasnier célébrant son 10e anniversaire cette année.

Des livres partout

Suzie Charbonneau se rappelle son arrivée à titre de directrice générale de la bibliothèque de Joliette en 2000, alors que cette dernière se trouvait dans ce qui est aujourd'hui l'Arsenal, près du palais de justice. À l'époque, rien n'était informatisé.

« Les livres, ça explosait de partout, se rappelle-t-elle. Il y en avait à peu près 90 000. Il y en avait dans le sous-sol et les usagers n'y avaient même pas accès. L'endroit n'était pas fait pour une bibliothèque de cette ampleur. »

Le lieu se voulait temporaire et au cours des années suivantes, plusieurs plans ont été imaginés pour déménager la bibliothèque.

Transformation de l'église

En novembre 2005, l'église Saint-Pierre-Apôtre a été achetée par la Ville de Joliette au coût de 500 000 $.

L'année suivante, en mai 2006, une entente est intervenue entre la Ville de Joliette et la Municipalité de Saint-Charles-Borromée pour l'offre d'un service de bibliothèque aux citoyens des deux municipalités, dont les bibliothèques respectives ont été fermées en février 2007 en vue de l'ouverture dans l'église de la bibliothèque intermunicipale Rina-Lasnier en juillet suivant. « Quand nous avons visité l'église, on a fait "wow", et on s'est dit que c'était un lieu parfait, sauf qu'il y avait beaucoup de travaux. Ça ne ressemblait pas à ce que ça ressemble aujourd'hui », indique Suzie Charbonneau.

La bibliothèque Rina-Lasnier célèbre son 10e anniversaire en 2017.
Photo TC Media - Geneviève Geoffroy

Des travaux d'envergure de 6,3 M$ ont dû y être réalisés. Or, encore aujourd'hui, on peut encore imaginer l'hôtel ou la musique qui devait résonner depuis l'emplacement de l'orgue, aujourd'hui remplacé par un endroit de lecture convivial.

Suivre le courant

10 ans ont ainsi passé. Au cours de ces années, la bibliothèque n'a cessé de suivre le courant.

Elle a notamment installé un réseau Wifi dans la bibliothèque. Tous ses documents sont munis d'une puce et des bornes d'autoprêt seront bientôt disponibles pour la clientèle. Son portail internet a été refait complètement en 2014, permettant la location de livres numérique, dont la demande a explosé au cours des dernières années. Elle est aussi sur Facebook.

« [Prendre le virage numérique] n'a pas été un choix qui nous a été imposé, mais si on suivre le courant, il faut y aller avec la demande », explique Suzie Charbonneau.

La bibliothèque Rina-Lasnier célèbre son 10e anniversaire en 2017.
Photo TC Media - Geneviève Geoffroy

Le lieu physique attire quant à lui toujours autant de clientèle. Depuis 2012, la bibliothèque reçoit un peu plus de 120 000 visites par année.

La bibliothèque a d'ailleurs multiplié son offre de services à la population, comme des activités de lecture pour les tout-petits ou des ateliers de soutien informatique par exemple. Elle offre des clubs de lecture, des clubs d'échec, des expositions ou encore des services d'animation.

« Une chose est sûre, la bibliothèque n'est [plus] uniquement un lieu où l'on vient consulter, emprunter ou réserver un bouquin », soulève Suzie Charbonneau.

En chiffres

·         Un peu plus de 1 personne sur 3 (36,2 %) issue de la population desservie – Ville de Joliette et Municipalité de Saint-Charles-Borromée - est abonnée à la bibliothèque

·         La bibliothèque est ouverte 54 heures par semaine

·         123 319 entrées à la bibliothèque ont été comptabilisées en 2016

·         Les visites virtuelles ont augmenté de 53 000 entre 2015 et 2016

·         La collection est composée de 135 215 documents

·         285 616 documents ont été prêtés en 2016

·         En 10 ans, il y a eu 1,2 M entrées à la bibliothèque et 2,7 M de documents ont été prêtés

*Source: Rapport annuel 2016 de la bibliothèque Rina-Lasnier

Saviez-vous que ?

La bibliothèque Rina-Lasnier se trouve dans l'ancienne église de Saint-Pierre-Apôtre construite en 1953-1954 et conçue par l'architecte Roland Dumais (1910-1982) qui a notamment réalisé le pavillon de l'École des hautes études commerciales, soit l'édifice Decelles de l'Université de Montréal (1968-1970). Il a dirigé près de 500 projets au cours de sa carrière. C'est la firme Architectes Rivest-Jodoin & Associé, de Joliette, qui l'a transformée par la suite en bibliothèque.

*Source: Répertoire du patrimoine culturel du Québec du ministère de la Culture et des Communications

Ligne du temps

·         1953-1954: Construction de l'église Saint-Pierre-Apôtre à Joliette ayant servi de lieu de culte jusqu'en 2005

·         2005: Achat de l'église Saint-Pierre-Apôtre par la Ville de Joliette pour une somme de 500 000 $ afin de lui donner un nouvel usage

·         2006: Entente entre la Ville de Joliette et la Municipalité de Saint-Charles-Borromée pour l'offre d'un service de bibliothèque et début des travaux d'aménagement ayant coûté 6,3 M$

·         2007: Le bâtiment accueille depuis la bibliothèque intermunicipale Rina-Lasnier

*Source: Conseil du patrimoine religieux du Québec