Sections

Une entreprise administrée par des jeunes voit le jour

À Rawdon


Publié le 8 juin 2017

L'entreprise gère la location des embarcations à la plage Rawdon.

©(Photo TC Media - Élise Brouillette)

ENTREPRENEURIAT. L'entreprise À la dérive, qui fera la location d'embarcations à la plage Rawdon cet été, vient d'être officiellement lancée. Sa particularité? Elle est entièrement dirigée par des élèves du Collège Champagneur.

L'idée a été développée par la Chambre de commerce de Rawdon en partenariat avec la direction du Collège Champagneur et le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) Matawinie de proposer aux jeunes de deuxième cycle du Collège de pouvoir administrer eux-mêmes leur propre entreprise d'économie sociale.

Ainsi, par le biais d'élections officielles, les étudiants ont désigné les membres du conseil d'administration. Appuyés d'adultes qui ont de l'expérience en entrepreneuriat, les jeunes prennent en charge tous les aspects de la gestion de l'entreprise, allant de l'embauche à la publicité en passant par l'organisation des conférences de presse.

« Quand on entend que des jeunes veulent devenir entrepreneurs, on ne peut que dire oui », a déclaré le maire de Rawdon, Bruno Guilbault, assurant que l'entreprise allait respecter toutes les normes municipales.

De son côté, Bruno Ayotte, directeur général, du CJE Matawinie a souligné : « Notre devise est une école, une entreprise. » En ce sens, des entreprises gérées par des étudiants ont été développées à Saint-Michel-des-Saints et à l'École des Chutes. M. Ayotte a aussi annoncé qu'un projet similaire est à venir à l'École de l'Érablière. « C'est leur entreprise, ce sont leurs idées, c'est ça la magie de tout ça. »

La présidente de l'entreprise d'économie sociale, Anne-Marie Gendron.
(Photo TC Media - Élise Brouillette)

La présidente de l'entreprise, Anne-Marie Gendron, a souligné que l'expérience leur offre une immersion complète et totale dans le milieu des affaires. « On doit être débrouillard! »

En entrevue avec l'Action, la jeune présidente a confié qu'au départ, ce projet était un peu mystérieux pour elle, qui n'avait jamais eu de contact avec le milieu entrepreneurial. « Je voulais me dépasser et essayer quelque chose de nouveau. » Elle raconte que la recherche de commanditaires fait partie des défis importants. « Au début je n'étais pas attirée par les affaires, mais là, ça m'intéresserait peut-être de continuer mes études là-dedans. »

De son côté, le coordonnateur de Champagneur Entrepreneurs, Jonathan Coutu, a également affirmé que le projet d'entreprise est une occasion, pour les jeunes, de se dépasser et de découvrir l'entrepreneuriat sous toutes ses formes. « Ces jeunes ouvrent les portes qui sont devant eux et ils foncent. »

L'entreprise offre la location de kayaks, de canots et de pédalos à la plage Rawdon au cours de la période estivale. Cet été, grâce à l'innovation des jeunes, la location de paddle boards vient bonifier l'offre existante.

À la dérive sera en activité la fin de semaine des 17-18 juin et à sept jours sur sept de 11 h à 18 h du 24 juin au 4 septembre.

Le conseil d'administration de l'entreprise, soit Émy Lépine, Henri Mercier, Mathis Bégin, Anaïs Drapeau Letort, Émilie Tremblay, Anne-Marie Gendron et Carl Normand Lafond.

©(Photo TC Media - Élise Brouillette)

Les jeunes entrepreneurs entourés des partenaires du projet.

©(Photo TC Media - Élise Brouillette)