Une cinquantaine de frênes pourraient être abattus


Publié le 14 juin 2017

Voici un tronc de frêne ravagé par l’agrile. On peut y reconnaître les sillons caractéristiques en forme de zigzag que l’insecte laisse sur son passage. (Photo TC Media – Véronique Demers)

JOLIETTE. Jusqu'à une cinquantaine de frênes pourraient être abattus cette année en raison de l'agrile du frêne, cet insecte destructeur venu d'Asie qui a déjà tué des millions d'arbres aux États-Unis, en Ontario et au Québec.

C'est ce qu'a affirmé le maire de Joliette, Alain Beaudry, à TC Media, lundi.

« Les arbres qui seront coupés seront remplacés par une autre essence d'arbre », a-t-il indiqué.

À Joliette, environ 1000 frênes se retrouvent dans l'espace public et environ 1200 sur des terrains privés.

Chez un particulier

L'insecte avait aussi été détecté en août 2016 à Saint-Gabriel. En septembre suivant, il a également été détecté à Berthierville et Lavaltrie.

Depuis, ces villes et municipalités se retrouvent dans la zone règlementée par l'Agence canadienne d'inspection des aliments qui s'étend d'une partie de l'Ontario à une partie du Québec.

Cette aire a été mise en place pour empêcher l'agrile du frêne de se propager. La mise en place de cette aire restreint le déplacement de cette essence hors des lieux où l'insecte a été détecté.  

Une « menace importante »

Selon l'agence, cet insecte constitue une « menace importante pour l'économie et l'environnement des régions urbaines et forestières du Canada et des États-Unis ».

« Les frênes occupent une place importante dans le paysage urbain et rural au pays, relève l'agence. Les frênes constituent l'une des rares essences qui conviennent aux milieux urbains. Le bois de frêne est aussi utilisé dans la fabrication de meubles, de planchers, etc. », donne-t-elle pour exemple.

Lundi soir, lors de la séance du conseil municipal, les élus de Joliette ont d'ailleurs adopté un règlement pour lutter contre l'agrile du frêne. Ce règlement vient remplacer celui adopté en 2015 qui visait davantage la lutte préventive contre cet insecte.

Comment détecter l'agrile du frêne ?

·   La présence de galeries en forme de « S », sous l'écorce, parfois encombrées d'une fine sciure brunâtre

·   Des petits trous en forme de « D » peuvent être observés sur l'écorce des branches ou du tronc des frênes