Une tempête exceptionnelle pour le Québec…mais pas pour Lanaudière


Publié le 15 mars 2017

Ce lendemain de tempête a été difficile pour certains.

©TC Media - Mélanie Labrecque

MÉTÉO. La tempête qui s'est abattue sur le Québec mardi est exceptionnelle, selon Météo Média, alors que des régions ont fracassé des records et reçu jusqu'à 70 cm de neige.

« Quand on reçoit entre 50 cm et 70 cm de neige et que ça touche des millions de personnes, oui, c'est exceptionnel, en plus des forts vents », indique André Monette, météorologue chez Météo Média.

Des records ont d'ailleurs été fracassés dans des secteurs des régions des Bois-Francs, de la Montérégie et du Centre-du-Québec, qui ont été les plus touchées par la méga tempête.

Presqu'un ouragan

Dans la région de Québec, les vents ont atteint jusqu'à plus de 100 km/heure.

« Ce sont des forces qui commencent à ressembler à un ouragan. Quand on parle d'ouragan, c'est 120 km/h », précise André Monette.

Dans Lanaudière, les rafales étaient plutôt de 60 km/h à 70 km/h.

Lanaudière pas autant touchée

La région de Lanaudière n'a d'ailleurs pas été autant touchée que d'autres secteurs par la tempête qui s'est formée sur la côte est américaine avant de s'abattre sur le Nord des États-Unis, le Québec et les Maritimes.

Étant donné la trajectoire du système dépressionnaire, le sud de Lanaudière a cependant été plus affecté que le nord. La tempête a en effet davantage longé le fleuve, selon René Héroux, météorologue chez Environnement Canada.  

Près de Repentigny, de 25 centimètres à 35 centimètres de neige sont tombés, alors que près de Saint-Michel-des-Saints, seulement de 10 centimètres à 15 centimètres de neige se sont accumulés au sol.

« Pour une journée précise, ça peut être beaucoup, mais, en général, pour la mi-mars, ce ne sont pas des quantités qui sont si extraordinaires », estime André Monette.

« Pour Lanaudière, oui c'est un système significatif, mais d'avoir de la neige comme ça au mois de mars, ce n'est pas exceptionnel, estime aussi René Héroux. Pour cette région, c'est une bonne tempête, sans pour autant qu'elle passe à l'histoire. »

Septième fois

Selon les données des stations météorologiques, ce serait la septième fois que Lanaudière recevrait plus d'une vingtaine de centimètres de neige un 14 mars, depuis 1941.

En 1961 par exemple, il était tombé 25 centimètres de neige, puis 23 centimètres en 1997.

Aucun record n'a donc été battu dans la région.

Il pourrait y avoir d'autres bordées de neige au cours du mois de mars dans Lanaudière.

En général, la région reçoit pendant ce mois de transition vers le printemps une moyenne de 40 centimètres de neige au sud et une soixantaine dans le nord.