Investissement de 1,74 M$ au Cégep régional de Lanaudière


Publié le 10 février 2017

Le Cégep régional de Lanaudière à Joliette.

©(Photo TC Media- archives)

INVESTISSEMENT. Des investissements majeurs de 1, 74 million de dollars ont été annoncés ce matin au Cégep régional de Lanaudière à Joliette. Ceux-ci seront investis dans l'aménagement des laboratoires du programme de technologie de génie civil afin de répondre aux besoins engendrés par l'augmentation des inscriptions.

«Au cours des prochaines années, nous aurons à faire face à une croissance démographique importante de 30 %. Il est donc important que nos installations puissent accueillir ces jeunes-là et que nous puissions leur offrir une formation à la fine pointe de la technologie pour les garder dans la région», a expliqué le directeur général du Cégep régional de Lanaudière, Marcel Côté.

Déjà 50 % des travaux ont été réalisés. Les locaux du programme de technologie de génie civil ont tout d'abord été déménagés, puisqu'ils étaient situés à l'étage supérieur et que la livraison d'asphalte et de béton rendait les déplacements difficiles. Ils sont désormais au premier étage et la deuxième partie du projet consistera à réaménager les laboratoires avec des équipements modernes. Tout devrait être terminé cet été.

«Cela va permettre d'accueillir plus d'étudiants, mais surtout de rendre encore plus fonctionnelles les installations et de générer une activité économique directe en répondant au manque de personnel dans le domaine et aux besoins des entreprises», a ajouté la directrice du collège constituant de Joliette, Hélène Bailleu.

Le Cégep régional de Lanaudière a obtenu un financement fédéral de 726 900 $ au titre du Fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires, ainsi qu'une contribution de 814 700 $ du gouvernement du Québec par l'entremise du Plan québécois des infrastructures.

« Dans tous les pays, nous voyons le grand besoin des mises à niveau des infrastructures, la demande est donc très forte sur le terrain pour des ingénieurs et des techniciens en génie civil et le taux de placement de 100 % du programme le démontre. Il était donc important de mettre celui-ci aux normes», a mentionné à son tour la ministre responsable de l'Enseignement supérieur du Québec, Hélène David.

Finalement, la vice-première ministre et ministre responsable de la région de Lanaudière, Lise Thériault a souligné l'importance des municipalités qui offrent des milieux de stage à ces jeunes et qui aident à contrer l'exode de ceux-ci et a déclaré qu'il s'agit d'un bel investissement pour l'avenir. « Il ne fait aucun doute que ce projet permettra d'accroître le rayonnement de la région de Lanaudière, tout en favorisant le savoir et l'innovation. »

Investissements gouvernementaux

Au total, le gouvernement fédéral a annoncé qu'il fournira plus de 385 millions de dollars pour l'infrastructure de recherche des établissements d'enseignement au Québec et le gouvernement du Québec plus de 345 millions de dollars pour les établissements d'enseignement postsecondaire.

Grâce à ces investissements au Québec, les étudiants, les professeurs et les chercheurs auront accès à des installations ultramodernes pour effectuer des travaux de recherche parmi les plus avancés au pays. Ils disposeront de locaux bien adaptés à leurs besoins d'apprentissage continu et de perfectionnement.

Ils travailleront en étroite collaboration avec leurs partenaires afin de traduire leurs découvertes en produits et en services concrets. Ce faisant, ils se prépareront à occuper des emplois bien rémunérés à valeur ajoutée et à créer ceux de demain. Leurs travaux et leurs découvertes favoriseront l'émergence de la nouvelle génération d'innovateurs.

« Avec un tel investissement, notre gouvernement s'assure que les jeunes pourront occuper les emplois de haut niveau essentiels pour stimuler la croissance à long terme du Canada», a terminé le député de Thérèse-De Blainville, Ramez Ayoub au nom du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains.

La ministre responsable de l'Enseignement supérieur, Hélène David, lors de l'annonce du 10 février 2017 au Cégep régional de Lanaudière.

Ramez Ayoub, Hélène David, Lise Thériault, Hélène Bailleu et Marcel Côté.

©(Photo TC Media- Mélissa Blouin)

Les acteurs de ce grand projet.

©(Photo TC Media- Mélissa Blouin)