Sections

Le futur parc intergénérationnel sera le Parc de l'harmonie

Saint-Côme

Publié le 5 octobre 2017

Marie-Claude Thériault, conseillère municipale, les trois gagnants soit Chantal Lemire, Sylvie Riopel et Catherine Côté, Manon Pagette, mairesse suppléante et Michel Venne, conseiller municipal.

©(Photo gracieuseté)

MUNICIPAL. C’est lors des Journées de la culture qu’a été dévoilé le nom du futur parc intergénérationnel de la municipalité de Saint-Côme, le Parc de l’harmonie.

Le concours, lancé en août dernier, a reçu plus d’une trentaine de suggestions et de ces suggestions, trois fois est ressorti le même nom, qui a d’ailleurs récolté le plus de points.

Les gagnantes du concours sont Catherine Côté, Chantal Lemire et Sylvie Riopel qui ont reçu 100 $ en certificat-cadeau échangeable auprès des commerçants de Saint-Côme.

« Le futur Parc de l’harmonie est une réponse aux besoins identifiés par les ainés et les familles de notre communauté, lors des consultations citoyennes réalisées dans le cadre de la mise en place de notre Politique familiale municipale et de la démarche Municipalité amie des ainés », a souligné la mairesse suppléante Manon Pagette, lors du dévoilement de celui-ci.

Accessible par les rues Principale, de l’Hôtel-de-Ville et la 55e Rue, ce parc comprendra un amphithéâtre naturel, des aires de jeux et de repos, des jeux d’eau ainsi qu’un bloc sanitaire. Son inauguration est prévue en 2018.

Comme les suggestions devaient également être accompagnées d’une explication afin de justifier le nom du futur parc, les trois significations des gagnantes ont été rassemblées en une seule.

Le Parc de l'harmonie fait donc référence à la musique mais aussi à l’harmonie entre les générations, notre rapport avec la nature et le bien-être des gens qui nous entoure. Le nom est de plus basé sur l’atmosphère qui y régnera et au côté rassembleur d’y voir des personnes de plusieurs générations se côtoyer. L’harmonie se réfère également au résultat d’ensemble engendré par le bon équilibre de différentes parties.