Un visage sur l'accueil des réfugiés à Joliette

Personnalité de l'année

Caroline Morneau caroline.morneau@tc.tc
Publié le 2 janvier 2017

Claudia Cobos, personnalité de l'année pour ses efforts qui ont marqué l'actualité en 2016.

©Photo TC Media - Guillaume Morin

ACTUALITÉ. La dernière année aura été plus que mouvementée pour l'organisme le CRÉDIL, qui accompagne les nouveaux arrivants à Joliette. Claudia Cobos, chargée de programme à l'immigration, a joué un rôle clé dans l'accueil de réfugiés, depuis janvier 2016.

Pour son travail de coordination effectué sous pression et dans un contexte peu ordinaire, l'équipe de L'Action décerne à Mme Cobos le titre de personnalité de l'année dont les efforts ont marqué l'actualité en 2016.

Le Comité régional d'éducation pour le développement international de Lanaudière (CRÉDIL), rappelons-le, a accueilli 91 immigrants, dont 78 Syriens durant les douze derniers mois. Normalement, l'organisme reçoit en moyenne 70 nouveaux arrivants par an. De novembre 2015 à février 2016, 32 Syriens ont débarqué à Joliette.

"Le défi en début d'année n'était pas nécessairement lié au nombre de personnes à accueillir, mais plutôt au court délai dont nous disposions pour tout organiser et à la grande médiatisation entourant la crise en Syrie. Je n'ai jamais eu autant d'appels et de demandes à gérer. Ç'a été très intense. Nous aidons les nouveaux arrivants depuis 20 ans au CRÉDIL, mais ça, c'était une première pour nous", se souvient Mme Cobos.

Son travail consiste à coordonner les actions de ses intervenants sur le terrain. Elle veille entre autres à la formation des employés et s'assure de créer un pont entre les demandes provenant du ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion du Québec et ses équipes à l'accueil.  

"J'ai moi-même été intervenante à l'accueil durant quelques années avant d'obtenir le poste que j'occupe présentement. L'année 2016 a demandé beaucoup d'efforts et d'énergie, et je crois que nous avons livré la marchandise. Nous sommes fiers du travail accompli."

Le mandat du CRÉDIL consiste notamment à s'assurer que les personnes immigrantes aient un toit, des papiers et un accès aux systèmes de santé et d'éducation le plus rapidement possible. Par la suite, un suivi est effectué pour la francisation et pour répondre aux interrogations des familles, au besoin.

"Notre but est de les guider vers l'autonomie. La première année est la plus intense, parce qu'ils partent souvent de zéro. Par la suite, ils doivent apprendre à se débrouiller, ils doivent s'intégrer. L'organisme est toujours là pour les supporter en cas de besoin, mais notre mission est vraiment axée sur l'accueil."

Le travail se poursuit

Si les premiers mois de 2016 ont été mouvementés, les derniers l'ont été tout autant pour Claudia Cobos et son équipe. Entre le 6 et le 16 décembre, 32 nouvelles personnes en provenance de la Syrie sont arrivées à Joliette. Au moment de notre entretien, l'affluence était à son comble au CRÉDIL.

"On est dans un "rush" présentement. La différence, c'est que notre travail est beaucoup moins médiatisé qu'il l'était en janvier. Sur ce point-là, c'est plus relax."

Un parcours peu commun

Mexicaine d'origine, Claudia Cobos a dû partir de zéro pour apprendre le français et se trouver du travail à son arrivée à Joliette. Elle est donc bien placée pour comprendre les personnes qu'elle accompagne aujourd'hui.

Son amoureux étant originaire de Joliette, elle s'est décidée à quitter le Mexique pour vivre avec lui, il y a 11 ans de cela.

"Au début, c'était vraiment difficile. Je me débrouillais en anglais, mais je ne parlais pas un mot du français. J'ai appris sur Internet et en lisant le journal. Ma belle-mère et mon copain m'aidaient aussi."

Après avoir occupé plusieurs petits boulots comme commis et comme représentante dans une manufacture alimentaire, notamment, elle a finalement décroché un emploi comme agente d'intégration au CRÉDIL en 2010.

"Au début, j'avais des contrats comme interprète, puis j'ai obtenu un poste permanent comme agente d'intégration. J'ai travaillé très dur pour m'intégrer et j'ai réussi. Je crois fermement en ce que je fais, en grande partie en raison de mon parcours."

2016 en chiffres

91 immigrants ont été accueillis par le CRÉDIL, dont 78 Syriens.

32 Syriens sont arrivés entre novembre 2015 et février 2016.

32 Syriens sont arrivés entre le 6 et le 16 décembre.