Des stratégies à rejeter d'autres à adopter

Geneviève
Geneviève Blais
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Certaines personnes se tournent vers le tabac, la caféine, l'alcool, voire les calmants, pour tenter de diminuer le sentiment de stress qui les habite. Ces stratégies sont carrément à proscrire.

«C'est plutôt une indication qu'il faut consulter, aller chercher de l'aide», soutient l'agente de planification, de programmation et de recherche en santé mentale, Céline Carrier.

L'alcool, la graisse et la caféine, notamment, rendent le stress plus difficile à gérer, d'où l'importance de manger sainement et de faire de l'activité physique.

Mme Carrier énumère d'autres méthodes permettant d'atténuer sa réaction au stress: avoir un équilibre entre sa vie personnelle et son travail, avoir des loisirs, discuter de ses problèmes, accepter d'être imparfaits et les imperfections des autres, accepter de ne pas gagner toutes les batailles, être moins compétitifs et lâcher prise. Elle recommande aussi l'adoption de techniques de relaxation, comme le yoga.

«Il y a un ensemble de stratégies, ce qui fait qu'une personne peut avoir recours à l'une ou l'autre durant une même journée», fait-elle valoir.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires